A propos des 10 kilos que tu as pris depuis que tu as fait ton Alyah

Oui en Israël tu vas prendre !

On aimerait éviter qu’ils nous envahissent quand on vient vivre en Israël et pourtant ils sont partout…

Ils s’incrustent, nous collent à la peau, se glissent dans les coins et les recoins les plus adulés par la gente masculine pour nous rendre orphelin de ce qu’on aimait le plus… et, disons-le, nous colonisent dès notre arrivée.

Nous parlons bien sûr des 10 kilos d’Alyah !

Ceux qu’on croit qu’on ne prendra pas parce que « ici tout le monde fait du sport », et « le régime crétois c’est hyper sain », et « ici ils sont tous bien gaulés, donc forcément on mange bien ».

Chers lecteurs, vous n’y couperez pas si vous n’êtes pas préparés. Alors voici les conseils que l’Agence Juive ne vous donne pas, pour ne pas déborder de vos jeans suite à un séjour prolongé en israël :

1/ Tout d’abord, si vous vivez à l’israélienne, vous allez arrêter de dîner. Mis à part le vendredi soir, les dîners israéliens sont souvent composés d’un léger sandwich et d’une boisson chaude. En revanche, on se lâche le matin et on se fait plaisir le midi ! Les israéliens d’une manière générale picorent la semaine. En revanche, à Shabbat, on fait bombance. Si on reprend les régimes des magazines, ça équivaut à faire gaffe toute la semaine, et transformer le week end en grand écart arrosé de smecta.

2/ La nourriture israélienne est pleine de produits dangereux. Les burekas, le houmous, le falafel… c’est bon et gras, alors pas d’abstinence (ça rend con), mais on consomme les burekas en bas du shouk le jour où on porte les courses jusqu’à la maison pour un bilan calorique plus restreint, et le houmous ne se mange pas « en plus » du plat, mais « en guise » de plat. Vous verrez, vous finirez par devenir vegan la semaine…

3/ Les israéliens et israéliennes sont effectivement en général très bien faits de leur personne. N’oubliez pas qu’ils ont pour la plupart subi un entrainement intensif à l’armée, et qu’ici les gens sont très sportifs. Au parc, vous croiserez des dizaines de coachs qui font pleurer les filles avec des accessoires de TRX. La tayelet est pleine de joggueurs, la mer de surfeurs. Après 5 km de jogging, vous pouvez vous lâcher, on ne compte plus les calories.

4/ Les israéliens picolent, certes. Mais il fait chaud. Et les israéliens boivent de l’arak, qui saoule en moins de 200 calories ! On boit moins, on sort plus… et du coup on ne prend pas un gramme en cas de vie nocturne.

5/ En bon réflexe santé, on vous recommande fortement les jus de fruits et les jus de légumes pour faire le plein de vitamines.

N’oubliez pas de vous faire plaisir parce que ça vous rend beaux… welcome to Israël !

Sophie Taieb

Sophie Taieb

Le vrai plaisir des bons plans, c'est de les partager. Voyageuse invétérée à la soixantaine de pays à mon actif, curieuse de tout, je compte bien vous emmener avec moi dans mes pérégrinations. Une cabane dans le désert au milieu des kangourous ? A la quête de la méthode ultime pour baragouiner l'hébreu ? La quête du gefiltefish comestible ? Sur ce coup, on sera ensemble amis lecteurs. Installez-vous confortablement, le voyage commence ici.
Venez, je vous emmène...
Sophie Taieb

Laisser un commentaire