19 novembre 1977, un chef d’Etat Arabe foule le sol israélien…en paix

En novembre 1977, le président égyptien Anouar el-Sadate entame un voyage historique de trois jours en Israël au cours duquel il rencontre le premier ministre Menahem Begin. Le moment fort de son voyage est l’allocution qu’il prononce devant les députés de la Knesset, le parlement israélien, le 20 novembre.

Devant la Knesset, Sadate réitère fermement les conditions traditionnelles de l’Égypte pour arriver à une paix durable. Il exige le retrait total des territoires occupés par Israël depuis 1967 et réaffirme qu’il n’y aura pas de paix séparée avec l’État hébreu sans les Palestiniens. Dans son discours, Begin réitère la position de son pays qui refuse catégoriquement de reconnaître un État palestinien indépendant. Même si la visite de Sadate en sol israélien n’amène pas la paix dans la région, elle lève une barrière psychologique importante. Par contre, le rapprochement de l’Égypte avec Israël entraîne une vive condamnation de la plupart des gouvernements arabes. L’initiative de Sadate attire l’attention du monde entier, mais aggrave également la fracture au sein du monde arabe.

Lorsque le président égyptien invite les parties impliquées dans le conflit moyen-oriental à une conférence en décembre en Égypte, cinq de ses voisins refusent l’invitation et dénoncent les positions égyptiennes. Le 5 décembre 1977, l’Égypte rompt ses relations avec l’Algérie, l’Irak, la Libye, la Syrie et le Yémen sud. Néanmoins, les pourparlers avec Israël se poursuivent. Le 17 septembre 1978, les deux États signent les accords de paix de camp David, sous la médiation du président américain Jimmy Carter. En 1981, Sadate est assassiné par des fondamentalistes musulmans.


Sources : perspectives du Monde (http://perspective.usherbrooke.ca/)

Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team

Laisser un commentaire