Les ados israéliens et l’amour…

Boker Tov les amis, aujourd’hui nous allons vous parler d’un sujet qui fait scandale en Israël (vous avez remarqué qu’il n’y a pas de sujets qui ne font pas scandales en Israël ?) : L’amour et les adolescents !

« On tous a tous dans le cœur une petite fille oubliée, jupe plissée queue de cheval à la sortie du lycée »… Non hélas les amis il est bien loin le temps de « Salut les copains », ou encore de « la Vie en Rose ! ». L’amour chez les adolescents israéliens, c’est plutôt une version interdite au moins de 18 ans et très Sodome et Gomorrhe de « Pour un Flirt avec toi » !

Vous l’avez peut-être lu, mais ce n’est rien de moins qu’une déferlante de scandales sexuels qui a touché Israël ces derniers mois. À vrai dire, le choc fut si fort, qu’il a bouleversé le pays, et a menée la société toute entière à se repenser.

Vous serez tous d’accord là dessus : quand on cherche à procurer plusieurs dizaines de jeunes filles âgées de 14 à 18 ans à des hommes adultes pour qu’ils reproduisent ensemble des scènes dignes des rêves les plus érotiques et dérangés du Marquis de Sade, c’est que le problème doit être pensé au niveau de l’éducation que nous inculquons à nos enfants.

L’ironie dans cette histoire est justement le fait qu’Israël soit le pays des enfants : Où que vous alliez, vous serez entourés de dizaines, de centaines, de milliers de femmes enceintes ! Tant mieux, parce qu’Israël a besoin d’enfants pour son existence futur !

Seulement voilà, ça ne va vraiment pas.

Qu’y a-t-il bien pu se passer pour que le mot « amour » disparaisse du vocabulaire des ados israéliens, au point qu’ils en sont venus à assimiler l’acte magique et plein de vie qu’est celui de faire l’amour, avec le « sex », cet acte de domination et de détachement émotionnel qu’on tape le soir sur Google afin de combler notre solitude ?

Chers amis on vous rassure, chez Roots on est pas du genre à apporter des solutions simplistes comme « Oui il faut faire attention aux jeux vidéos c’est vilain ce qu’ils montrent dedans ! » !

Non, mais voilà, avec plus de 40,000 plaintes pour harcèlement sexuel déposées chaque année en Israël, on peut se poser la question de savoir si la froideur du « social par écran interposé », de la drague par Facebook ou WhatsApp, n’ont pas quelques mauvaises influences sur la jeunesse israélienne…

Tout ce que nous espérons c’est que la violence inhérente à la région, ne vienne pas empiéter sur cette chose si belle qu’est l’amour quand on est jeune, avant que toutes les déceptions, le cynisme, la crainte ne fassent rentrer cela dans la catégorie « E**erde du quotidien » !

Donc les ados, avant de vouloir reproduire ce que vous avez pu voir dans Eyes Wide Shut, n’oubliez pas que l’amour c’est d’abord quelque chose de beau et de fort qui unit deux personnes qui s’aiment ! 🙂

Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team

Laisser un commentaire