Une véritable polémique a suivi la décision de la Cour d’Appel de Paris. En effet celle-ci a écarté la possibilité que Kobili Traoré, l’assassin de Sarah Halimi puisse comparer aux assises en jugeant que son discernement avait été aboli au moment des faits par la prise d’une forte consommation de cannabis. Me William Goldnadel, l’avocat de la soeur de Sarah Halimi réagit au micro de Yoram Salamon.

(663)