C’est peut être la première fois, ou pas, mais tu ne sais toujours pas ce que tu dois et ne dois pas faire quand tu pars en Israël. Les heures à patienter devant le guichet d’embarquement, les valises qui ne sont pas conformes au poids autorisé, les vols retardés… Tout ça, on va vous en parler. Comme ça vous n’aurez plus à vous inquiéter !


Check list :

– écran total et BIAFINE
– lunettes de soleil

– maillots de bain
– tongs (au cas où)
– passeport A JOUR
– billet d’embarquement ou e-ticket (le e-ticket peut se lire sur un Smartphone, ce qui est bien pratique quand on n’a pas d’imprimante)


Dans vos bagages :

– Si vous partez avec El Al, vos bagages ne doivent en aucun cas excéder les 23kg, sinon vous aurez le droit à l’humiliation d’avoir à dépecer votre valise pour la faire maigrir…

– Si vous voyagez avec une autre compagnie, même ordre, mais votre limite est de 20kg, à vérifier sur votre billet et sur le site de votre compagnie.

– Vous avez le droit à un autre bagage en cabine de 12kg, il existe des valisettes conçues pour ne pas dépasser ce poids.

– Dans vos bagages à main (que vous prendrez avec vous dans l’avion) il vous est interdit de transporter : Les liquides, les aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants…


Pour consulter la liste complète :

c’est ici


Direction l’aéroport :

– Vous devez être impérativement à l’aéroport 3h avant l’embarquement. Les passagers peuvent être nombreux et l’enregistrement des bagages prennent souvent tout ce temps, voilà pourquoi il faut prévoir d’y être en avance, pour ne pas rater votre avion. De plus il n’y a jamais assez d’hôtesse à l’enregistrement, ne vous arrachez pas les cheveux, tout est bien qui finit bien.

– Regardez bien à quel terminal vous devez vous rendre, pour ne pas courir dans tous les sens.

– Ne surtout pas laisser ses bagages sans surveillances, même 1 minute, où vous serez mis de côté, interrogé, suspecté, et c’est l’angoisse…

Interrogatoire de la mort qui tue :

– On va vous poser des questions qui vont vous faire flipper, hyper perso, vous allez devenir parano, ne paniquez pas c’est rien que de l’intimidation pour prendre toutes ses précautions.

Notre conseil : donnez le max d’infos si vous avez de la famille en Israël, balancez les noms, l’adresse, la recette de mamie pour son couscous, et peut-être qu’ils n’iront même pas au bout des questions. Malin aussi, si vous parlez hébreu, même un peu, allez-y répondez-leur en hébreu ça les calmera directe !

Sinon voilà, des petits détails à savoir pour voyager l’esprit léger. Alors bon voyage !

 

 

 

(26)