Vu sur l’excellent blog “THE TIME OF ISRAEL“, ce tout aussi excellent article très américain dans sa version d’origine, et que Rootsisrael s’est permis d’adapter pour  lui apporter sa “French Touch”…

1. L’Agence Juive incite la communauté juive mondiale à faire son Alya, usant pour cela d’une rhétorique à toute épreuve, faite de belles promesses en tous genres. Pour la première fois, un blog, The Times of Israel présente “Les 14 “petits trucs” importants qu’ils oublient de vous dire au sujet de l’Alya.”

2. Tes enfants seront israéliens. Un petit détail, mais qui a son importance. Non seulement ils seront sabras (pas comme toi), se moqueront de ton hébreu, corrigeront tes fautes de grammaire et  se demanderont pourquoi tu exiges d’eux qu’ils utilisent des mots tels que “s’il vous plaît» et «merci».

3. En cinq ans, alors que ton hébreu ne se sera toujours pas amélioré, ton niveau de français lui n’aura fait qu’empirer.

4. De toute façon l’ hébreu ne sonne pas juste quand on le parle avec un accent français.

5. Et puis oublie l’ Oulpan;  Les israéliens parleront anglais pour toi.

6. D’ailleurs, si tu es français d’origine, tu auras beau sortir ta Teouda Zéout, tu seras considéré comme français (ad vitam eternam) par tes concitoyens israéliens.

7. D’ici 5 ans toi non plus tu ne feras plus la queue . Tu te serviras de tes coudes comme tout le monde.

8. Tu regarderas régulièrement  ton relevé bancaire pour vérifier combien tu n’as plus sur ton compte. Plus grand sera ton découvert, plus ton Alya sera réussie !. La p’tite blague “le moyen de faire une petite fortune en Israël est de venir avec une grande” va devenir de moins en moins drôle au fur et à mesure que tu commenceras à la comprendre .

9. Si tu fais l’Alya aux alentours de la vingtaine, tu seras heureux de constater la rapidité avec laquelle tu te fais de nouvelles amitiés, notamment à l’étranger. Sache le, tu représentes LA solution d’ hébergement idéale et pas chère  en Israël. De toutes façons dans 10 ans, ils t’auront tous oublié.

10. Les voitures sont taxées à 100%, et puis on ne trouve pas de Côte d’Or dans les supermarchés… ni de Galak d’ailleurs. 

11. Pendant les 5 premières années de ton Alyah, lorsque tu porteras des sandales (kafkafims), tu auras toujours en toi ce désagréable sentiment d’être  habillé en Jésus. Tu finiras cependant par te rendre compte  qu’il y n’y a pas d’options plus confortables.

12. Quand tu regarderas les informations à la TV française, tu ne sais pas pourquoi, mais  années après années elles te paraîtront de plus en plus stupides .

13. Dans les cinq ans à venir, toi si patient et serein en voiture, comme tout le monde tu klaxonneras. Mieux encore, ta conduite en voiture va viscéralement se modifier au fur et à mesure que le temps passe. Tu feras des choses dont tu ne te serais jamais senti capable : arriver le premier au feu, doubler une voiture par la file de droite pour revenir sur la file de gauche, considérer que la priorité à droite est un droit constitutionnel, comme l’est d’ailleurs la priorité quand tu sors de ton garage…

14. Tu crieras sur les agents de la circulation. SI si , je te le promets, tu le feras .

15. Mais dis toi…dis toi bien, que malgré tout ce qui précède, quel sentiment de fierté tu ressentiras en pensant au fait que : tes enfants sont Israélien.  Quel sentiment de fierté tu ressentiras lorsque tu te promèneras sur les mêmes chemins foulés autrefois par les  prophètes et rois juifs . Quel sentiment de fierté tu ressentiras lorsque tu célébreras  les fêtes juives sans devoir poser congé. Quel sentiment de fierté tu ressentiras en parcourant les rues dont les noms sont dédiés à des “Super-Juifs” plutôt qu’a des Saints.  Quel sentiment de fierté tu ressentiras lorsque tu sauras que tu feras partie de l’Histoire Juive telle qu’elle se déroule, et comme tout Israélien, tu seras un Juif – pas seulement Juif.

Sources : TIMES OF ISRAEL – par Neil Lazarus

(8848)