Analyse comportementale du mâle israélien (de base)

Aujourd’hui nous partons à la définition d’une espèce bien connue à laquelle nous pauvres scientifiques féminines ni comprenons rien:

Le mâle israélien (de base) !!
Nous ne disons pas que ce sera plus clair quand vous aurez lu cette article, mais vous irez à votre prochain « date » en connaissance de cause.

Et ne dites pas que qu’on ne vous a pas prévenu !!

 ¤ ¤ ¤

Il est beau, grand, musclé, il dit « bekéf ahi » (« avec plaisir mon frère ») et « capara aléha » (« mon coeur ») à chaque fois qu’il raccroche une ligne téléphonique, il est maître nageur et a le corps qui va avec…en gros canon et il le sait!
Tu te retrouves tu ne sais pas comment (pendant une semaine tu es certaine que c’est Hashem qui vous a réuni) à avoir un rdv avec lui.

Pendant que tu te prépares, que t’espionnes son Facebook, que tu racontes à ta mère et à tes copines que t’as rencontré l’homme de ta vie, lui il continue sa vie, il se rappelle à peine de ton prénom, et il sait juste que t’as un beau décolleté, qu’il aime bien ton accent français et qu’il va pouvoir te placer dans la soirée les DEUX phrases incontournables en français que chaque israélien connait.

–  » LAISSE MOI T’AIMER (et il te le chante à la Mike brant, les yeux vagues et la bouche pendante)
Et attention le numéro deux du box office…..

–  » VOULEZ VOUS COUCHER AVEC MOI  »  Et la évidemment tu fais une tête gênée et il te dit invariablement :
« Aval ma zé omér (« mais qu’est ce que ça veut dire?? ») » avec la tête mi-étonnée d’un gosse qui sait qu’il a fait une bêtise.

 ¤ ¤ ¤

Donc tu te prépares comme une dingue mais ne t’attends sûrement pas a un compliment, au mieux après avoir maté ton cul il te dira « mami ézé koussite ate » en gros… « T’ES BONNE  »

Il arrive généralement avec une demi-heure de retard et ne s’excuse JAMAIS.
Il t’a au préalable demandé trois fois si tu étais motorisée afin de pas avoir à te ramener, et t’a subtilement questionné pour savoir si tu es « Zorémete » (suivre le mouvement, dans ce cas il parle du mouvement de ses reins)

Après tu peux tomber sur 2 types de « mâles »:
Soit celui qui t’emmène manger dans un resto qui appartient à un de ses potes. Il te dit que vous faites moitié moitié pour l’addition parce qu’il est pas comme son grand père, lui il a évolué mais vu que son pote lui offre son plat, il sort pas une tune et tu te paies ton dîner comme une conne…

Soit celui qui te dit : (au choix, à entourer, une ou plusieurs réponses possible)

* vient de finir le sport, qu’il est mort, et qu’il va se doucher
* que sa mère a prit sa voiture
* qu’il n’y à plus une goutte d’essence dans sa région
* qu’il doit ramener un pote à Beer-Sheva
* qu’il va finir grave tard le boulot
* qu’il a une réduction en take-away avec 10 restaurants grâce à la Leumi-Card

ET DE CE FAIT TU DOIS LE REJOINDRE CHEZ LUI BEN VOYONS!!

Si tu lui renvoies salement à la gueule sa deuxième proposition il te dit

« Mami lama ate kacha, nou boy » – (Chérie pourquoi tu fais la difficile, allez viens« )

 ¤ ¤ ¤

Car il faut savoir que le mâle israélien (de base) ne comprend JAMAIS le mot « NON« 

Dans le cas où tu as eu de la chance et que tu es au resto avec lui,  quatre cas de figure  s’imposent :
* Il veut faire son intéressant, il te parle des élections, du conflit israélo-palestinien, ou te questionne sur l’antisémitisme en France.

* Tu lui plais grave, t’as été au top toute la soirée maniant le « fuis-moi-suis moi » et la meuf qui s’ la raconte pas trop, et il te demande une fellation dans les toilettes du resto.

* Tu lui plais pas trop, enfin seulement s’ il est bourré. Il demande donc un 4ème verre à son pote qui fait barman après minuit et sors son iPhone pour jouer à Angry bird.

* Tu ne lui plais pas DU TOUT et là il te posera la question fatidique, déterminant (au malheur de ton ego pour l’année à venir) , la question QUE TOUTE GONZESSE REDOUTE. Il s’approche de toi, sensuellement, se penche contre ton oreille, tu sens son souffle sur ta peau et tu entends:  » Dis moi Mami*, t’as pas une copine Koussite** à me présenter?« 

* : bébé – ** : « bonnasse »

 

Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team
There is 1 comment for this article

Laisser un commentaire