Art & Music

Il était une fois, la rue Yoel Moshé Solomon à Jérusalem…
Il était une fois, une galerie…

Il était une fois, un coup de cœur, que nous avions envie de vous faire partager. Ce coup de cœur c’est la galerie « Art & Music » à Jerusalem, qui offre la possibilité à ses artistes de raconter leur histoire, aux promeneurs de la découvrir, aux professionnels de l’apprécier, et aux acquéreurs de se l’approprier. Aujourd’hui nous vous offrons celle d’Elios Attal, francophone qui a suivi sa passion pour l’art jusqu’en Israël, afin de créer la galerie de ses rêves …


Monsieur Attal, on ne devient pas galeriste par hasard, à quel âge avez- vous voulu l’être?
C’est sans aucun doute un rêve enfoui depuis très longtemps mais qui s’est déclaré 6 ans avant mon alyah, soit il y a près de 15 ans. 


Un galeriste a une âme d’artiste, comment choisissez-vous les oeuvres que vous exposez?
Le galeriste n’est pas l’artiste, il est celui qui permet à l’artiste de canaliser ses pulsions créatives. De nos jours, en particulier, il y a trop d’œuvres en circulation pour qu’une personne lambda puisse faire le tri entre les bonnes et les mauvaises. C’est le travail du galeriste. Nous sommes des créateurs aussi, sauf que nous créons des goûts et l’envie d’acquérir des oeuvres. Je choisis donc mes artistes en fonction du feeling et de notre complémentarité pour atteindre cet objectif. 


Est-ce que le fait d’avoir vécu en France influence vos choix?
Oui indiscutablement… Je travaille dans l’art depuis 25 ans plus précisément au sein d’une revue d’art. La richesse de la création artistique en France m’a permis d’aiguiser mon approche critique et d’affiner mes goûts personnels. Je suis monté il y a 10 ans en Israël avec ma famille avec mes bagages culturels et professionnels sur le dos et avec la ferme intention de les mettre à la disposition de notre vie nouvelle sur notre terre. 


Votre galerie est située dans la rue Yoel Solomon, que représente-elle pour vous?
Le quartier de Nahalat Shiva et la rue Yoel Moshé Solomon en centre-ville sont le cœur historique du renouvellement de la présence juive à Jerusalem depuis le Moyen-Age. Un quartier typique, authentique et très attachant. L’ouverture de ma galerie il y a près de 2 ans est comme beaucoup d’évènements depuis mon Alyah, l’accomplissement d’un rêve. 


Que pensez-vous du street Art en Israël ?
Le Street Art a trouvé en Israel une expression renouvelé avec des influences très souvent liés au sionisme et à la spiritualité. Un des portes drapeau de ce mouvement est Dan Groover, un des artistes en résidence à la galerie. Il exprime dans son travail un mélange subtile et détonnant entre les influences anglo-saxonnes, l’histoire juive et nos textes sacrés. Il est un exemple type de l’expression artistique israélienne contemporaine. 


Comment est né votre projet de mêler Art et Musique?
La création de la Art & Music Gallery est aussi le fruit de ma rencontre avec l’initiateur et l’animateur de la Place de la Musique, Kikar Hamusica qui verra le jour dans quelques mois. La Galerie regroupe aujourd’hui une dizaine de peintres et sculpteurs contemporains inspirés par le thème de la Musique. 


Comment ce projet a-t-il été accueilli? Est-ce difficile pour un francophone de rendre compte de l’art juif et de surcroît israélien?
Ce projet a d’abord intrigué mais a très vite été accepté et apprécié… Israël est un pays d’anciens et de nouveaux immigrants. La richesse de l’Art Israélien est justement le fruit de ce choc des cultures occidentales, orientales, religieuses. Je m’intègre parfaitement dans la diversité de ces sensibilités. 


Pouvez-vous nous dire quelques mots sur la Place de la Musique?
Musée de la Musique Hébraique, Ecole de musique, auditorium, cafés, restaurants, bar de jazz, boutique et galerie d’art… La Place de la Musique offrira à des musiciens israéliens d’horizons différents de se produire sur scène en plein air. C’est un projet très ambitieux auquel travaille des hommes et femmes passionnés depuis près de 10 ans et qui verra le jour dans les prochains mois. Vous pourrez en savoir beaucoup plus en visitant le site web :
www.kikar-hamusica.com 


Quels sont les prochaines expos a ne surtout pas manquer dans votre galerie?
J’expose en permanence 10 artistes et consacre à chacun d’eux une exposition personnelle tous les 3 à 4 mois… La prochaine sera programmée après les fêtes de Tichri et avec votre permission, je vous l’annoncerai qu’elle sera bouclée…

 


Facebook : www.facebook.com/Art.Music.Gallery.Jerusalem
Adresse :  Art & Music, Galerie Elios Attal – 12 rehov Yoël Solomon Jérusalem
Téléphone : +972 (0) 52 306 08 63

Nissim

Nissim

Quand j'étais petit mon Rav me disait toujours" Nissim arrête de dire des sh'touyes!". Depuis, j'ai grandi, et j'en ai fait mon métier. Passionné par Israël et par tout ce qui touche à la Création, deux sujets qui forcement sont propices à des Arrrrrrgh!, je continue de faire, ce que j'aime depuis toujours : créer, débattre et faire hurler, à la folie, passionnément, et peut-être même pour certains … pas du tout!
Nissim

Laisser un commentaire