Ces p’tits trucs qui montrent qu’il est temps de faire ton Alyah

Diane Salat Baroux

DIANE SALAT BAROUX

Toi lecteur qui va minimum cinq  fois par an en Israël dans le but de revitaliser ton oxygène mental, as tu  conscience que chacun de tes retours en France est de plus en plus difficile ?

As tu fait attention à tous ces petits signes qui te rendent de plus en plus israélien dans ta patrie gauloise ?

Il s’agit de symptômes qui prouvent qu tu es en train de faire l’objet d’une mutation irréversible, et qu’il est grand temps que tu consultes …l’Agence Juive la plus proche.

Dans cet article, nous n’avons pas la prétention de lister tous les signes, tellement ceux-ci sont nombreux, mais en voici un p’tit paquet qui te permettront de considérer si le temps est venu de te prendre sérieusement en main…et de préparer ton Alyah.


 

– Quand tu sors 10 shekels de ta poche pour payer ta baguette le matin.

– Quand tu cases des mots en hébreu avec ta voisine de palier Clothilde de Sainte croix.

– Quand tu pleures comme une madeleine a l’aéroport.

– Quand t’es déjà venu tellement de fois en Eretz,  que lorsque tu arrives au contrôle, tu passes en 2 mn direct à droite au checking biométrique en regardant avec pitié les autres qui font la queue au contrôle régulier.

– Quand tu trouve que tout est beau même lorsque tout est moche : immeubles délabrés de tel aviv , chats eborgnés , détritus sur la plage.

– Quand tes dernières analyses sanguines montrent clairement une carence en vitamine D.

– Quand tu signes la note avec le bout de ta carte au resto à Paris.

– Quand même le bordel qu’il te font en ouvrant ta valise a l’aéroport te fait sourire.

– Quand dans le magasin, la vendeuse te demande si elle peut t’aider, et que tu lui réponds « lo, toda » .

– Quand tes potes sur Facebook t’invitent à des soirées, et que tu écris  »attending »

– Quand tu traînes sur Secret Tel Aviv

– Quand tu flippes quand tu es au téléphone à Paris parce que tu penses que tu vas exploser ta facture

– Quand tu cherches machinalement  la commande du mazgan lorsque tu ouvres la porte de chez toi.

– Quand tu trouves merveilleux et écoute en boucle pendant des heures,  même les pires chansons  israéliennes.

– Quand tu fixes chaque jour sur google map ta rue avec nostalgie.

– Quand tu penses que seul le retour au pays pourra te reconnecter avec D.ieu.

– Quand t’arrives même plus à être politiquement correct(e).

– Quand tu trouves que les français sont mous et hypocrites.

– Quand t’as 150 étiquettes jaunes au dos de ton passeport.

– Quand tu regardes i24news 24/24h.

– Quand tu as remplacé la mayo et le ketchup par le houmous et de la trina.

– Quand tu prend un billet d’avion pour aller en Espagne et que tu vas sur le site d Elal

– Quand tu roules sur les trottoirs en velib.

– Quand tu hèles un véhicule utilitaire dans la rue comme si tu arrêtais un sherout.

– Quand tu caches machinalement ta magen dans le métro.

– Quand tu cherches à te mettre en wifi partout ou tu vas.

– Quand tu trouves que les croissants d’Aroma et de Roladin sont 10 fois meilleurs que

ceux de Pradier et Dalloyau.

– Quand tu convertis systématiquement  les prix en chekels dans ta tête.

– Quand tu demandes de la menthe dans ta carafe d’eau.

– Quand ton alarme incendie se déclenche et que tu cherche le miklat.

– Quand tu parles a des inconnus comme si tu les connaissais depuis 10 ans

Diane Salat Baroux

Diane Salat Baroux

Enfin Stagiaire chez Rootsisrael ! Eize Kef ? ! Etudiante a l’EFAP à Paris et amoureuse d’Israël , j’ai enfin pu trouver le prétexte idéal pour m’enfuir de l’enfer parisien pour un bon mois. Une bouffée d’air frais au sens propre comme au figuré.
Habituée de Tel Aviv, je suis passionnée par tout ce qui touche à la créativité ! mon rêve : l’aliya ! ok pas très original je l’avoue ! Je me rattraperai dans mes articles…
Diane Salat Baroux

Laisser un commentaire