Le petit guide explicatif de la circoncision !

Chers lecteurs, c’est une question mystérieuse que celle-ci : Pourquoi et comment se fait-on circoncire dans le judaïsme ?
Bon on a tous entendu au moins une fois cette réponse : « C’est pour marquer l’union du bébé avec Elohim. ». Mais avec la Team Roots on a voulu en savoir plus sur les raisons qui poussent les juifs à couper leur Shlomo !

La première chose à savoir déjà, c’est que les 8 jours qui séparent la naissance de la Brit Milah, ne sont pas le fruit du pur hasard. C’est pas que le type il a posé la question à sa femme « Chérie, donne moi un nombre entre 0 et 10 » et la réponse a été 8. Non tout cela est plus pronfond :

-Certains rabbins expliquent que le bébé doit vivre l’expérience des 7 jours de la création avant d’être uni à Hachem.

-D’autres disent que le bébé doit profiter d’abord de la douceur du Shabbat (avant qu’on lui raccourcisse son shlomo ? La team a du mal à comprendre cet argument)

-Et enfin, le reste fait remarquer que la recherche médicale prouve que 8 jours après la naissance est la meilleure date pour performer la circoncision !

Contrairement à beaucoup d’autres cérémonies juives, la Brit Milah permet beaucoup de flexibilité : en effet à part quelques mots rituels, la cérémonie dure quelque minute : on allume des bougies, on amène le petit bébé tout chou dans la pièce, on se le passe entre membres de la famille, jusqu’à ce qu’il arrive au Sandek (le membre de la famille qui tient le bébé pendant que le mohel lui enlève le prépuce, rôle à éviter de donner aux âmes sensibles et autres nerveux).

Le Sandek est assis sur une chaise qu’on appelle la chaise d’Eliyahu, parce que ce prophète est vu comme le protecteur des enfants dans le judaïsme.

Après que le mohel récite la bénédiction, il coupe le prépuce, et une ou deux gouttes de sang doivent couler. Ce prépuce est normalement gardé pour être enterré après la cérémonie. On donne alors le prénom hébraïque à l’enfant et on le bénit, et on récite la bénédiction sur le vin.

Après que tout le monde ait bu, on donne un peu de vin au bébé aussi, sur un morceau de tissus. Finalement on emmène l’enfant se reposer, et tout le monde s’en va pour déjeuner et célèbrer joyeusement l’entrée de l’enfant (on appelle ça la seudat mitzvah), dans l’alliance avec Elohim.

On vous a dit que la cérémonie était courte (10 min) et flexible, et voici notamment quelques ajouts qui sont régulièrement fait par les parents de l’enfant : 

-Vous pourrez lire un petit poème à votre bébé avant la circoncision.

-Certaines communautés séfarades utilisent l’encens pour la cérémonie (Question du jour : Les sefs ont-ils inventé le New Age avant l’heure ?)

-Certaines personnes aiment que le rabbin fasse un petit cours sur la religion pendant la cérémonie (c’est un gros risque : rabbin et petit cours sont des mots qui ne peuvent pas aller ensemble !)

-Il est parfois demandé aux membres de la famille d’écrire chacun une petite bénédiction pour l’enfant, pour que sa vie soit longue, douce, et pleine de joies ! 

Beaucoup de gens font remarquer aussi que la circoncision est plus hygiènique (et cela est vrai), et que cela donne des meilleurs partenaires sexuels par la suite (I’m sexy and I know it ?), mais surtout, ce qu’on aime voir avec la Team, c’est que cette cérémonie est pratiquée depuis des milliers d’années, et que chaque enfant qui se fait circoncire, rentre vraiment dès son plus jeune âge dans les traditions juives.
Et vous les amis, comment avez-vous organisé la Brit Milah de votre fils ?

Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team
There are 3 comments for this article
  1. I-Want-My-Foreskin-Back at 16:42

    La mutilation génitale sur individus incapables de donner leur consentement, présentée de manière ludique et enjouée…A VOMIR !!!

  2. I-Want-My-Foreskin-Back at 18:55

    waow, une victime de mutilation génitale qui donne son avis, et vous la censurez : quelle mentalité admirable, quelle honnêteté intellectuelle…

    En tous cas, j’ai une fois de plus la preuve que vous SAVEZ le mal que vous faites, et pourtant vous continuez vos exactions pédo-criminelles, vous continuez à imposer des souffrances inutiles à de futurs hommes qui non rien demandé, vous continuez à détruire des vies entières : vous êtes des monstres !!!!

Laisser un commentaire