Dis-moi à quelle synagogue tu vas à Tel Aviv, je te dirais qui tu es

Nati

NATI

Cher lecteur, tu t’es surement demandé, en vacances, ou de passage sur Tel Aviv, « Où vais-je manger prier ce soir?? ». Et bien j’ai testé pour toi quelques-unes des synagogues de Tel Aviv (si si ça existe !) et te retranscris ce que j’ai pu voir et entendre. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les cultures.


Ze international synaguogue

La synagogue taillée pour les touristes et les américains. Du concentré de « Shabbat Shalom Oumevowaw » . Dans un cadre typique Tel Avivi ! Cette synagogue est composée majoritairement de gens de passage et seulement environ 20% d’habitués. Les airs du vendredi soir sont Carlebach et le rabbin fait office de « chauffeur de salle ». Les pages sont annoncées pour chaque début de prière pour ceux qui n’arrivent pas à suivre.

Très connue pour ses défilés de mode accompagnés de chœurs masculins tentant de cacher leurs émotions sous leurs taliths, cette synagogue offre tous les vendredis soir un kiddouch au champagne. Le ‘Haïm !

Profil : américains, touristes, amateurs de champagne et pour ceux qui veulent pratiquer leur anglais.

*dress code : costard cravate


Le Beit Habad

Il y en a un peu partout dans Tel Aviv. On ne le dira jamais assez, « partout où il y a un Beit Habad il y a Coca Cola » (ah ? c’est l’inverse ? peu importe !).

Ils font des offices rapides (ashre, amida, aleinou, bim 10 minutes !), et ont un stock de vodka à faire pâlir les plus grands établissements de nuit de Tel Aviv. Si ça ne tenait qu’à moi,  j’ajouterais la liste des Beit habad à la liste des « bars à ambiance à ne surtout pas louper ». Séouda 5 étoiles sur le guide rabbi Michelin, 4,5 étoiles sur le célèbre site brit-advisor, les beitei habad de Tel Aviv vont te faire faire tchouva en deux montées à la Torah. Ils commencent tard le matin, pas trop tôt l’après-midi et encore moins le soir. Ils sont peut-être ta dernière chance de prier à Tel Aviv avec un minyan quand le samedi matin tu te lèves à 10h !

Profil : Ashkenazi non requise, lèves tard, amateurs de vodka, hommes pressés, bons lecteurs en hébreu (ils vont vite).

*Capital sympathie et accueil noté 10 étoiles par les habitues du 770 ainsi que par les Tel Avivim

*dress code chapeau noir, manteau noir, ceinture noir, barbe noire.


Synagogue Ashkénaze

Peuplée d’irréductibles ashkenazim qui remplacent les « T » par des « S » et les « A » par des « O ». Tu es séfarade français issu de la communauté marocaine et rites portugais ? Cet endroit n’est pas pour toi sous peine de choquer tonton Maurice qui ne saurait même pas répondre « amen » au Kaddish. Tout juste 10 personnes, des locaux vieillissants, des livres d’études en guise de tapisserie, silence on étudie.

Profil : de passage pour compléter un minyan, j’ai vu de la lumière, plus de 87 ans.

*dress code chapeau noir, manteau noir, barbe blanche. Bérets interdits.


Synagogue Séfarade

La synagogue qui sent bon le cousbour et l’anisette. Tu y retrouveras les mêmes habitués depuis 55 ans. Ils se battent pour savoir qui va faire l’office, ça marchande, ça crie, ça se dispute mais ça blague pas pendant la Tfila. Sur 15 personnes présentes, au moins 40 sont en train de vérifier que chaque mot de paracha est bien prononcé. A la moindre faute c’est toute la synagogue qui s’emporte. Le pauvre lecteur, s’il n’est pas habitué, pourrait penser qu’une mutinerie se prépare. A la fin de l’office il y a 10 variétés d’herbes et toujours la grande question (brahot pour les bonnes senteurs des diverses herbes) :

  • Ca c’est borei isbei bessamim ?
  • Non, atzei bessamim
  • Ah, et ça c’est atzei bessamim?
  • Non, ça c’est minei bessamim
  • ….

Profil : sépharade cherchant à retrouver ses racines, amateurs de musique mizrahi, blagueurs et joueurs de ronda.

*dress code crocs, pantalon beige, pull en laine en toute saison. La canne est un plus.


Synagogue a la carte

Il existe à Tel Aviv une synagogue à la carte. Et oui ! Tu ne le savais peut être pas mais cela existe. Elle se trouve sur Bar Korba à l’angle avec Dizengoff. Cette synagogue recherche toujours un minyan et n’arrive pas toujours à le compléter. Si tu as la chance d’être le 10ème élu, ils te laisseront choisir ton rite. Elle ressemble à la synagogue sépharade mais avec ce petit plus pour s’adapter à la société israélienne actuelle.

Profil : tout le monde, tout le temps, chanteurs capables de switcher en plein milieu du lekha dodi sans changer de tonalité.


Bar Korba

La synagogue de français par excellence. C’est un peu le Castel des synagogues du coin. Les filles sont maquillés par Aaron de Mey, robes Chanel et chaussures Louboutin. Les hommes sont en pantalon-chemise blanche et portent Chrome de Azzaro. Lors du discours du vendredi soir le rideau de séparation entre le côté hommes et le côté femmes tombe et c’est là que tout commence. Chacun cherche du regard son homologue du sexe opposé. Bataille de sourires, parfois même des clins d’œil. On se souvient de cette fille qu’on a vu sur Tinder hier et l’autre a côté d’elle qui était à la dernière soirée chez Sophie… comment elle s’appelle déjà, elle est pas mal, tu crois qu’elle est célib ???

Profil : célibataires, célibataires, célibataires, français.

*Il parait que le dvar torah du vendredi est en hébreu.


Ben yehuda 126

Si tu ess célibataire mais pas français (il y en a quand même) alors tu as Ben Yehuda 126. Elle est très connue sous ce nom dans tout Tel Aviv et très réputée pour héberger un nid de célibataires actifs cherchant absolument à rompre avec le célibat. Le samedi matin tu pourras ensuite déjeuner sur Gan Haatsmaout (en face du Hilton) avec tes nouveaux amis de la synagogue.

Profil : célibataire, célibataire, célibataire, habitant loin de bar Korba. La maîtrise de l’anglais est un plus.


Maintenant qu’on a prié, on mange  ?

Nati

Nati

Ma mère m'a dit que j'étais suis le plus beau et aussi de ne pas faire confiance aux inconnus qui disent que ce n'est pas vrai.
J'ai aussi retenu "qu'elle n'est pas Rothschild" et que notre maison "c'est pas le château de Versailles". Tout le reste je l'ai appris tout seul.
Nati

Laisser un commentaire