Il y a quelques temps Meryl Streep s’était vue proposer un rôle dans le film retraçant la vie de Walt Disney. Rôle qu’elle a aussitôt refusé en raisons de ce qu’elle pensait de l’homme.

Raisons qu’elle a exprimées mardi dernier lors d’un gala à New-York où elle prenait la parole pour justement remettre un prix à Emma Thompson pour sa prestation dans le film retraçant la vie du géniteur de Mickey: « Saving Mr Banks ».

 

[jwplayer player=”2″ mediaid=”17759″]

 

Meryl n’a pas mâché ses mots. Pendant presque 10 minutes, elle s’en est pris à l’homme en le traitant de « bigot sexiste » et d’homme qui « n’aimait pas vraiment les femmes ». Finissant par ajouter que Walt Disney « soutenait un lobby professionnel antisémite ». Ses propos reposaient notamment sur la connaissance d’une lettre qui aurait été rédigée en 1938 par la société Disney.

Aucune réaction à ce jour des studios ou de la famille.

Ce n’est pas la première fois que les rumeurs d’antisémitisme et de sexisme sur Disney refont surface, mais la sortie du film et le le regain d’antisémitisme partout dans le monde cristallisent à juste titre ou non à nouveau tous les fantasmes et passions sur l’homme.


[jwplayer player=”2″ mediaid=”17756″] (91)