le 31 mars dernier un petit miracle a eu lieu.
Un jeune garçon a fait sa bar mitsvah au Kotel.
Il y a un an, il ne savait pas qu’il était juif… il se croyait arabe, musulman et palestinien.
 
Son histoire, c’est celle de sa mère, Rachel (les noms ont été modifiés) et de ses trois enfants.
Plus jeune, Rachel pensait fuir la violence de sa famille en Israël et trouvait le bonheur auprès de son mari, un palestinien.
Mais les années passant, et les enfants naissant, il est devenu violent, avec elle, avec les enfants.
Elle a alors contacté Yad L’Achim afin de l’aider, en discutant secrètement avec l’un des travailleurs sociaux de cette association à Haifa.
Shlomi au Kotel pour sa Bar Mitsvah
Shlomi au Kotel pour sa Bar Mitsvah
Yad L’Achim est une organisation aidant les femmes juives et leurs enfants enfermés et retenus contre leur gré dans leur famille palestinienne a pouvoir fuir et retrouver leur judéité.
Une véritable opération se met en place pour aider psychologiquement et financièrement Rachel, et ses trois enfants. Un appartement leur a était trouvé, elle a pu porté plainte contre son ex-mari et a obtenu la garde de ses enfants.
 
Ce 31 mars, le jeune Shlomi s’est donc présenté à une cérémonie qu’il ne connaissait même pas il y a un an…
 
Ce 31 mars, un nouveau Juif est né.

(31)