Israel Tavor
Israel Tavor

Dans la série « Je suis journaliste et je fais pas mon boulot », je demande l’Express.

Car dans cet article récent de l’Express, on a pu voir cette énormité.

EXPRESS

Vous avez bien lu.

Pour l’Express, Mahmoud Abbas demande la création d’un état palestinien dans les frontières héritées du conflit de 67… mais au fait les frontières après la guerre de 67 donnent à Israël le contrôle de tous les territoires entre la mer et le Jourdain!

L’Express serait-il subitement devenu l’organe officiel de la droite israélienne la plus dure?

Non.

On a bien compris que ce que l’Express a voulu dire était en réalité la ligne d’armistice de 1949 servant de facto de frontière suite à la guerre de 48.

Ce qui est intéressant, c’est la manière dont la notion de « frontière de 67 » est devenue un lieu commun qui pourtant ne correspond à rien, car rappelons que ce que l’on appelle frontière de 67 correspond en réalité à la ligne d’armistice (pas de paix, mais juste d’armistice) de 1949, c’est rappeler la guerre de 48, la volonté d’exterminer Israël juste après la Shoah, et ça, question image, c’est pas top pour les palestiniens.

Ici, c’est la construction du discours qui est fascinante, la manière dont on tente d’induire une idée en totale contradiction avec la réalité historique.

Reste à savoir si cette bévue dans l’article de l’Express vient des propos d’Abbas ou directement du journaliste… mais peu importe, car dans le premier cas, le boulot de ce dernier était de corriger et rappeler la réalité, et dans le second cas, il doit commencer à vérifier où se trouve le Pôle Emploi le plus proche.

On peut toujours rêver.

(118)