Festival du film israélien : c’est parti !

Amande

En général pour ce genre d’évènement, tu as le droit au programme et synopsis de chaque film présenté, l’ambassade Roots Israel à Paris se démarque et vient t’apporter quelques autres bonnes raisons de te rendre au festival du cinéma israélien qui se tiendra du 13 au 19 avril au Cinéma des Cinéastes à Paris:

 

 

–           Oulpan indolore

Tu n’arrives pas à consacrer ton DIF à des cours d’hébreu ?

Viens profiter de l’offre spéciale environ 1h30 pour 10 € (tu bénéficies même d’un forfait 7h30 pour le prix d’un bon restau)

Si le coté artistique, financier et idéologique n’ont toujours pas fini de te séduire, je te propose une petite galerie photo des profs qui seront à ta disposition pour t’enseigner la langue de Ben (Yehouda) et Bar (Rafaeli).

Avec la série Shtisel on te propose même de parfaire ton Yiddish avec les bogosses de service Ayelet Zurer et Michael Aloni

 

 

 1 2

 

 

Ne viens pas me dire qu’avec de tels profils tu as toujours « Zero motivation » (nom du film dans lequel joue le craquant BBMR (Beau Brun Mal Rasé) Yuval Segal

 

 

 3

 

 

Plutôt pas mal nous sommes d’accord…

 

  • Mal du pays…

Parce que t’as les boules de ne pas avoir été passer quelques jours en Terre Sainte pour Pessah, ou alors tu en reviens et tu ne t’en es toujours pas remis, si tel est ton cas, ce festival est pour toi. Comme tu es en diaspora, c’est le pays qui vient à Paris juste pour tes beaux yeux.

Contrairement à la semaine eilatienne de ta copine, on ne te garantit pas que ca va te filer bonne mine, mais que le BDS va pâlir ô ça oui !

 

  • Parce que tu n’as plus le temps de lire …

Les 336 pages du Prince Vert, le festival du Film Israélien te propose grâce à sa 15ème édition de combler tes lacunes en découvrant cette histoire légendaire de l’espionnage israélien en seulement 1h40

 

  • Tipat mazal

Eh oui, cette année Zeev Revach, l’acteur principal du célèbrissime « Un brin de chance » est mis à l’honneur…

Tu as beau prétendre que le film est kitch, tu te surprendras à fredonner avec Zaava Ben, et à t’attendrir sur Jojo qui chante à Vivi ô combien ses dents sont belles (et ses joues rondes)….

 

  • Parce que j’ai eu l’honneur et le privilège de siroter une vodka en plein après midi avec Charles Zrihen (fondateur et directeur de l’évènement) et sa charmante acolyte Natali Weizman, et que si la programmation est à l’image de notre rendez-vous, moi, ambassadrice du Roots et d’Israel, je vous promets de passer un moment drôle, corrosif, attendrissant et subversif …

 

 

Je te le concède le programme peut toujours servir : http://cinemakolnoah.co.il/

 

Amande

Amande

Diplômée de la prestigieuse école internationale du Roots, j’ai eu la chance d’exercer dans divers secteurs tel que l’auto stop, le marchandage et le maniement de la machette sur les 4 continents, mais c’est en Israël que j’ai pu parfaire mes compétences houtspaniques.
Je vous propose d’expérimenter le Paris Roots Israël (car oui, ils sont partout !) et de vous délecter face au sadisme dont je fait preuve avec mes cobayes.
Amande

Laisser un commentaire