Apartheid, Boycott, les Arabes et les autres.

Non y a pas d’Apartheid, oui y a des pauv’ gens qui boycottent Israël, non les Arabes ne sont pas séparés des Juifs en Israël, et non les autres non plus.

Quoi, il faut écrire davantage?

Pourtant ça nous paraissait clair au point de l’illumination. 

Bon d’accord, on recommence.

¤¤¤¤

Alors si vous n’avez pas encore lu les autres articles, ceux où l’on vous explique qu’en Israël il y a des gens qui viennent de partout, que les Arabes constituent 20% de la population, que les Israéliens vivent en paix les uns avec les autres peu importe d’où ils viennent, et que l’on roule à chameau avec GPS et Wi-Fi clés en main… commencez par lire tout cela.

Ensuite, nous pouvons rentrer plus dans le détail.

Par exemple, nous pouvons vous raconter qu’Israël n’est pas parfait, mais qu’il fait de son mieux. Et que son mieux est bien meilleur que celui de ses voisins, par exemple.
En Israël les citoyens sont tous égaux devant la loi, peu importe leur religion, leur origine, leur statut ou leur orientation sexuelle.

Il y a des Arabes à la cour suprême, au parlement, dans les équipes de foot et dans les universités. Certes, il y a du racisme parfois en Israël, comme partout. Mais on se bat pour le combattre.

Les homosexuels ont le droit de fonder une famille et ils n’ont pas peur de se montrer main dans la main dans la rue, bien au contraire. Certes, il y a de l’homophobie parfois en Israël, comme partout. Mais on se bat pour la combattre.

Les femmes ont accès a toutes les positions dans le monde du travail, de la politique et même dans l’armée, et il y en a qui choisissent d’en faire une carrière. Certes, il y a des difficultés pour beaucoup de femmes en Israël, comme partout. Mais on se bat pour les éliminer.

Les minorités sont protégées par la loi et le système judiciaire Israélien est parmi les meilleurs au monde. Certes, il y a de la discrimination parfois en Israël, comme partout. Mais on se bat pour être un pays toujours plus juste.

¤¤¤¤

 Ce que nous voulons dire c’est qu’Israël est un pays comme les autres, mais avec une volonté d’amélioration qui (faut le dire) souvent dépasse celle des autres pays. La situation géopolitique Israélienne est très compliquée et il est encore plus compliqué d’être un état moral, juste, éthique et exemplaire quand on est attaqué non seulement par les armées ou les terroristes des pays voisins qui sont voués à notre destruction, mais aussi (souvent) par les medias étrangers qui peignent une situation dans ce pays qui est très lointaine de la réalité. Pourtant, Israël fait de son mieux.

En Israël il n’y a pas d’Apartheid, cela est tout simplement faux. Les Arabes Israéliens et les Juifs Israéliens se côtoient dans la vie de tous les jours: au travail, à la fac, dans la rue, à la salle de sport, à la plage et au cinéma. Mêmes les chameaux arabes et les chameaux juifs se côtoient tout le temps.

En Cisjordanie, territoire au statut ô complexe et problématique, il y a des Juifs et des Palestiniens et il y a une situation plutôt tendue, mais il n’y a pas d’Apartheid. Le mur, le fameux « mur » dont tellement de gens parlent et sur lequel tellement peu de gens se renseignent, ce n’est qu’une barrière de protection (en réalité le mur ne couvre que 5% de la longueur totale de la barrière) qui a été construite par l’armée israélienne pour protéger ses citoyens. Depuis sa construction, les attaques terroristes contre les civils israéliens ont été réduites de 98%. Certes, cette barrière n’est pas agréable, mais elle est malheureusement nécessaire tant que des extrémistes continueront d’essayer de tuer des civils israéliens. Il est vrai aussi que beaucoup de Palestiniens innocents souffrent des conséquences de cette situations, notamment en ce qui concerne leur situation économique ou leur difficulté de déplacement en Cisjordanie. On vous l’assure, Israël ne s’amuse en rien à cela. Nous préfèrerions tous vivre en paix, chacun avec son chameau qui broute paisiblement dans son jardin. Hélas, on n’en est pas encore là.

Pour ce qui est du boycott, et bien il y a des gens dans le monde qui aiment crier au scandale avant même de se renseigner, juste pour le plaisir de faire du bruit. Ceux qui boycottent Israël veulent punir Israël de la situation compliquée en Cisjordanie que l’on vient de décrire, mais ils ne se rendent pas compte que ce qu’ils font réellement, c’est boycotter un état jeune, dynamique, plein de bonne volonté, préoccupé de tous ses citoyens, toujours prêt à aider les autres pays dans leurs moments de difficulté, à la pointe de la technologie et de la recherche, à l’écoute de sa population et de ses besoins, à la masse parfois (oui oui), mais toujours en train d’essayer de s’améliorer.

¤¤¤¤

Nous ne pouvons pas démonter toutes les idées reçues sur Israël dans un seul article, car ce serait trop long et nous devons aller nourrir nos chameaux. Mais vous chers lecteurs, vous pouvez vous faire votre propre opinion avec un seul voyage: venez donc voir, nous vous promettons que vous ne serez pas déçus.

Nadia

Nadia

Italienne, Américaine et Israélienne (il y avait une offre au Ministère : 3 passeports au prix de 2), Nadia aime faire semblant d'être Française mais elle ne mange pas assez de Camembert pour être crédible. Nadia vit en Israël depuis 2008 et, pour son travail, elle écrit beaucoup sur Israël et sur les femmes Juives; à ses heures perdues, elle écrit sur Israël et sur les femmes Juives. Du coup, Nadia est un peu obsédée avec Israël et les femmes Juives. Mais à part ça, parfois elle est sympa.
Nadia
There are 4 comments for this article
  1. Chris Browsky at 06:00

    Pas d’Apartheid c’est ca ?

    Parlez-nous du « separate-but-equal » mis en place pour les enfants sub-sahariens de 3 à 6 ans dans les maternelles de Tel-Aviv (Sud).

    Parlez-nous de ses Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie occupée mariés à des israéliens n’ayant pas le droit de vivre en israel.

    Parlez-nous de la « citizenship and entry into israel law » qui interdit aux Arabes israeliens comme vous les appelez de pouvoir faire une procédure de rattachement familiale pour ramener un proche. Pour un juif israelien, si son/sa conjoint(e) vit dans le même pays que celui d’un arabe israelien, a lui on donne le droit à un rattachement familiale, pas l’arabe israelien.

    Parlez-nous de la redistribution des taxes municipales qui ne vont jamais pour les localisations où les Arabes sont majoritaires bien qu’ils remplissent les critères (précarité, revenu par foyer etc)

    Parlez-nous de la « absorption of former soldiers law » où les soldats Arabes reçoivent, après le service, moins d’aide financière que les soldats juifs

    Parlez-nous des « Jewish-only highways » où des militaires armés jusqu’au dents ne laissent pas passer un arabe parce que …. ben parce qu’il est arabe.

    Je vois l’argument sécuritaire arriver mais dans les faits ca s’appelle de la ségrégation par la race. Vous pourriez faire ca avec les blondes à gros seins, les roux, les hommes de moins d’1m60, cela reviendrait au même c’est de la ségrégation.

    Je m’arrête là la liste serait trop longue. Notez bien que j’ai pris la peine de prendre des exemples EXCLUSIVEMENT concernant les Arabes vivant en israel (ou mariés à des israliens) et non pas les Palestiniens.
    L’apartheid fait aux Palestiniens est trop évident et n’est pas le sujet de votre article rose bonbon.

  2. Chris Browsky at 19:48

    Bien dommage de voir que mon commentaire à la fois respectueux et soucieux de ne heurter personne n’a pas passé le terrible filtre des modérateurs.

    Dommage que le seul argument qui m’a été opposé est la censure.

    • Chris Browsky at 18:45

      Je ravale mon dernier commentaire 🙂

      Longue vie à cette plateforme qui semble recevoir bien volontiers des avis contraire !

      Bon j’attends quand même un peu de débat mais ne pas être censuré est en soi une forme de débat

      Happy Hanouka btw !

Laisser un commentaire