Il y a quelque chose de pourri au Royaume d’Israël

Même si tu n’es pas un(e) fan, tu as forcément entendu parler de Games of Thrones, cette série au succès interplanétaire dont l’histoire raconte les jeux de pouvoirs sanglants entre plusieurs familles royales, tout cela baignant dans un univers fantastique médiéval. Bref, le carton est plein, surtout quand la couple est pleine…(LOL).

Il y a quelques jours, le quotidien israélien Haaretz faisait le parallèle entre la série TV, et la politique israélienne. Et ce parallèle ma foi, qui à première vue peut paraître assez léger et fantaisiste, colle plutôt bien, même très bien à ce qui se trame au cœur du Royaume d’Israël.

Ben oui…même dégagé de toute conviction et idéologie politique, tu ne peux que constater que le vers semble bel et bien dans la pomme, et quel qu’israélien que tu soies  (marocco, russe, français, yémenite, hars, bobo, relig, gay, (pourquoi j’écris toujours gay après le mot relig ?…), tout le monde sent bien que quelque chose de pas très sain est en train de se passer…on le flaire, on le renifle…et il n’y a pas photo, même pas selfie (re-LOL)… ça sent l’odeur du sang….

◊◊◊

Le Roi, celui que Time Magazine couronnait il y a encore 2 ans de mots aussi puissants que : l’Invincible, l’Intouchable, l’Indétrônable Bibi, Roi d’Israël, est bel et bien en train de se ramasser…et bien comme il faut…

Le Royaume n’est devenu juste qu’une cour des miracles, où les alliances se font et se défont, où les rivalités battent leur plein, où les tensions ont fini par séparer des alliés de longue date, et où surtout la santé mentale du monarque est devenue le sujet de débat quotidien.

◊◊◊

Parce que je suis plutôt sympa, pour toi, qui aurait raté le pitch de la série, ou ses derniers épisodes, voici un petit rappel des faits :

En la neuvième année de son règne, le Roi a accusé beaucoup de revers…et peu de coups droits (re-reLOL), dont les plus cuisants ont été au nombre de 4 :

  1. L’échec des négociations avec les peuplades de l’Est.
  2. L’augmentation des colonies qui n’a fait que rendre plus difficiles les rapports déjà tendus du Roi avec ses alliés.
  3. L’incapacité à calmer, même temporairement les querelles que le monarque entretient avec ses vassaux, qui menacent à   tout moment de saper son pouvoir.
  4. Le déclin amorcé de  la dynastie Likoud qui l’a porté et soutenu au pouvoir depuis le début.

Et pourtant, malgré cela, malgré le grondement de plus en plus perceptible du peuple de son Royaume, Bibi s’accroche tel Stallone sur les parois rocheuses de Cliffhanger, le corps suspendu dans un vide de 147 mètres (je sais, j’ai beaucoup d’imagination).
– Lui, qui a tant convoité le pouvoir dans sa jeunesse
– Lui à qui l’accession au trône avait été refusée au détriment de Begin.
– Lui dont le frère héritier logique du trône, est mort trop tôt et tragiquement dans un combat héroïque…
– Lui ne craint pas pour son trône.

◊◊◊

Il ne craint pas pour son trône, et à juste titre, car le Roi pour arriver à ses fins, a mis au point un plan d’une étonnante simplicité .

Bien qu’occupée par le vieux, mais toujours très vigoureux (sic) Président Peres, Bibi, entend faire disparaître la fonction de Chef d’État. Ce qui revient à dire que notre Premier Ministre deviendra alors, de facto, le Roi Bibi Ier du nom.

Évidemment, cette idée n’a pas, mais alors pas du tout été bien reçue, et même par ses plus fidèles disciples. Les plus prudents commencent à dire du bout des lèvres, que le Roi a pété grave les plombs,  qu’il est devenu fou quoi.

Quant au peuple, la populace, la plèbe, si attachée à sa sacro-cacher démocratie en Israël; elle tremble des possibles conséquences d’une telle décision. D’ailleurs, la presse, même la plus modérée s’est emparée de l’affaire.

En la neuvième année de son règne, Bibi dont je t’ai parlé du bilan un peu plus haut, ne se décourage pas pour autant. Il sait qu’il a encore beaucoup de tâches à accomplir. Et pour preuve, ll cherche à construire un nouveau château, digne du couple royal, pour la somme modique de 200,000,000 $.

 

A suivre au prochain épisode…


Traduit et adapté de Haaretz ©

http://www.haaretz.com/mobile/.premium-1.590403?v=AA000FFBBD62B31406628062A9DE88F

Yoram

Yoram

Hum...un jour comme ça j'ai regardé ce qui se passait sur le net, ce qu'on y disait sur Israël. Ce que j'ai vu ne m'a pas plu. Alors j'ai fait quelque chose qui m'a plu : Rootsisrael
Yoram

Laisser un commentaire