Comme vous êtes un paquet à être au pays en ce moment, et que ce n’est pas prêt de s’arrêter, on a décidé de faire un article utile, et qui vous permettra de dépenser votre argent ailleurs que dans les contraventions ou la récupération de votre voiture de loc à la fourrière. 

Autant le dire sans détour : Se garer en Israël, c’est la grosse galère. Et trouver une place en centre-ville, relève parfois du miracle. Encore faut-il être sûr que vous ayez trouvé un emplacement autorisé pour les particuliers.

Donc avec là team Roots, on a décidé de vous aider un peu, pour ne pas que vous vous retrouviez à 1 heure du Shabbat avec votre voiture enlevée par la fourrière de Tel Aviv, quand vous devez vous rendre chez votre cousin à « Jéru » pour le Kiddush.

La première chose à savoir donc, c’est qu’en Israël, les emplacements de parking sont réglementés par un code de couleurs sur le rebord des trottoirs, que nos experts ont déchiffré pour vous.



Ce que vous devez savoir avant toutes choses 

Au début, ça marche comme en France.

Quand vous voyez ce symbole , c’est que légalement vous pouvez vous garer quelque part dans la zone.
Ca ne veut pas dire que vous allez pouvoir le faire par contre 🙂

Il existe deux systèmes de parking pour le stationnement aux côtés des trottoirs de la ville:

  • Le système de couleur, qui détermine le long de laquelle stationnement trottoirs est autorisé ou interdit. 
  • Le système de la zone, qui détermine qui peut se garer le long des trottoirs certains gratuitement (résidents de la zone), et qui doit payer pour se garer (la nuit, le stationnement est interdit aux non-résidents ou des résidents d’une zone de stationnement différente).


Quand c’est interdit


Rouge et Blanc
Pas de Parking, quelque soit la situation. Si vous vous garez là, vous jouez avec le feu, donc évitez haverim !


Rouge et Jaune
Ces couleurs désignent un arrêt de bus, ou tout autre endroit réservé exclusivement aux transports publics.
En plus de l’enlèvement, vous risquez la migraine causée par le klaxonnement incessant des chauffeurs israéliens pas contents du tout !


Signes enlèvement de véhicule, et réservé aux handicapés
Vous ne pouvez pas prétendre ne pas reconnaître ces signes là tout de même, les choterim veulent bien être indulgents avec les touristes, mais il ne faut pas abuser ! 

 


 

Quand c’est autorisé


Bleu et Blanc
Le stationnement est autorisé, mais il faut payer ! Vous pouvez acheter une Kartis Hanaya (carte de stationnement) dans un kiosque, ou bien à Tel Aviv, vous pouvez payer avec leur nouveau système électronique auquel personne ne comprend rien !
Si vous êtes résident, il vous suffit d’aller chercher un sticker à la mairie pour vous garer gratuitement dans ces zones. Cela ne vous donnera pas le droit de vous garer partout dans la ville, mais dans certaines zones attenantes à votre lieu de domicile. La mairie vous remettra une carte pour repérer ces zones.
Pour en savoir plus : http://www.tel-aviv.gov.il/eng/residents/transportation/Pages/ParkingPaymentOptions.aspx?tm=1&sm=27&side=26

 

Gris ou sans couleur
Bravo, vous avez dégotté le Saint-Graal de la place de parking israélienne ! Vous pouvez vous garer tranquillement, sans avoir à payer.


Les Parkings 

Enfin sachez que les israéliens ont tendance à transformer tout terrain vague, en parking. Vous les trouverez un peu partout dans le pays, et vous ne pouvez vraiment pas les manquer, avec leur panneau « PARKING » qu’ils t’affichent en mode « Bienvenue à Las Vegas » ! Un petit bonhomme, la plupart du temps russe, vous y aidera à vous garer en échange de 20 shekels. C’est d’ailleurs la solution la plus simple la plupart du temps.


Les applications

Et pour nos lecteurs les plus « high-tech », il existe quelques applications qui mettent à jour en temps réel les places de parking qui se libèrent dans Tel Aviv,  et/ou vous permettent de payer votre stationnement online . Il ne s’agit que de quelques exemples :

http://en.pango.co.il/how-to-register
http://www.anagog.com/
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.citypark&hl=en (androïd)


  (170)