Ha Réveillon BeTel Aviv

Nati

NATI

Cette année le 31 tombe un jeudi. Résidents français cela vous importe peu mais ici c’est LA FETE ! La plupart d’entre nous ne travaillent pas le vendredi et comme le 1er janvier n’est pas (encore) férié en Israel cela nous arrange bien.

 

Cela fait quelques jours que je vois défiler des invitations Facebook pour aller à droite à gauche car ici disons que le 31 c’est un peu organisé à l’arrache.

Vous pouvez d’ores et déjà repérer différents profils parmi vos amis … sans faire de généralités non plus…


 

1/ L’israélien pur et dur

Celui qui ne connait pas le nouvel an mais qui en a entendu parle au détour d’un fallafel sur Bograshov. Il sait qu’en occident on fait la fête et il ne veut pas louper une occasion de faire la fête. Peu habitué de ce genre d’ambiance il n’aura pas l’idée de faire une soirée chez lui mais il fréquentera surement un bar bracelet ou son bar favoris. La préchauffe, comme d’habitude ça sera une tournée d’arak chez lui pour arriver « joyeux ».


 

2/ Le français intégré

Il sait de quoi il parle et cherche la meilleure ambiance pour passer cette soirée. Il est motivé, compare toutes les offres et veut passer une soirée mémorable. Mi-israélien mi -français il finira presque à coup sûr dans un bar bracelet avec une bande de potes. Il aura quand même accepté l’évent Facebook au container (https://www.facebook.com/events/1642698242655924/) au cas où et celui a The Gate (https://www.eventbrite.com/e/new-years-masquerade-tel-aviv-tickets-20055579779?aff=ST).


 

3/ Le français olé hadash depuis moins de 2 ans

Il a réuni tous ses potes français. S’il bosse le vendredi il aura même pris sa journée pour ne pas louper cette soirée. Belvédère (https://www.facebook.com/events/959495294078258/), Good bye Salame (https://www.facebook.com/events/1029775487045537/) et Par derrière (https://www.facebook.com/ParDerrierebar/posts/942111802493104) au menu. La soirée sera inoubliable, ils ont même réussi à faire venir des potes de France pour l’occasion.


 

4/ Le français israélien

Il est calé sur le mois de Tevet et ne voit pas pourquoi on célèbre le 19 Tevet. Nous noterons que c’est la date de la fameuse lettre de Emile Zola « J’accuse » (en 5658) en rapport avec l’affaire Dreyfus et la création du KKL (5662). Il se dira après tout que c’est toujours une occasion de faire la fête étant donne que le lendemain c’est vendredi et il s’ouvrira une bonne bouteille de vin.


 

En cherchant un peu plus sur internet vous pourrez trouver encore plus de soirées, je ne vous relate que celles qui sont apparues sur mon mur Facebook.

 

En attendant soyez prudent, faites bien la fête ou que vous soyez et « a l’année prochaine ! » (J’étais obligé, pardon).

Nati

Nati

Ma mère m'a dit que j'étais suis le plus beau et aussi de ne pas faire confiance aux inconnus qui disent que ce n'est pas vrai.
J'ai aussi retenu "qu'elle n'est pas Rothschild" et que notre maison "c'est pas le château de Versailles". Tout le reste je l'ai appris tout seul.
Nati

Laisser un commentaire