Sophie Taieb
Sophie Taïeb

Depuis tous petits déjà, on a le droit aux mêmes questions de la part de nos amis non juifs, à l’approche des fêtes de hannoukah. Alors qu’ils enchaînent mets délicats et alcools fins, ils regardent avec amusement et condescendance nos beignets et autres bombalonis (version tune), ainsi que nos petites toupies en plastique. Et tous les ans, les mêmes questions qui reviennent. Alors chers amis, voici enfin les réponses à toutes les questions que vous vous, ou que vous nous posez.

  1   Hannoukah, ça se prononce comment?
Le premier H est guttural, comme la jota espagnole. C’est donc Hhhanouka que l’on dit. Pour l’orthographe, c’est freestyle. Hannoukah et Hannoucah sont les plus répandues en français, et pour l’anglais c’est Hannukah qui prédomine.

  2   Alors du coup vous ne croyez pas au Père Noël?
Eh non. En même temps regardez l’histoire du peuple juif, le père noël, ce n’est pas vraiment notre truc.

  3   Mais du coup, vous faites quand même des cadeaux?
Les versions varient. Certaines familles ne font des cadeaux que pour les enfants, d’autres les font les 8 soirs (eh oui), certains enfin les font à Noël pour faire “comme tout le monde”, sans connotation religieuse.

  4   Et du coup, tu ne fais pas de sapin?
Entre nous, tous les ans décorer au choix un arbre en plastique (pourquoi tant de haine), ou un conifère qui va mettre des épines partout dans le salon et que l’on jette au bout de deux semaines, cela ne nous manque pas vraiment.

  5   Mais pourtant, Jesus était juif, vous ne fêtez pas sa naissance?
Euh… pas plus que celle de tonton Maurice ou tata Yvonne, en fait.

  6   Mais Hannoukah c’est même pas férié?
Business is business les amis, les restaurants chinois et nous, on bosse le 25!

Enfin chers amis, vous serez toujours les bienvenus chez nous un soir de seder ou un soir de shabbat, et nous apprécierons toujours vos invitations à Noël, parce qu’après tout, tant qu’il y a la fête… nous, on prend!

(140)