Ces p’tits trucs que tu ne peux faire qu’en devenant Israélien !

Vous pensiez sérieusement que devenir Israélien, c’était juste avoir votre teudat zehut et votre darkon (je traduis: votre carte d’identité et votre passeport)? Mais que vous êtes naïfs… être israélien c’est un « full package » de choses extraordinaires que l’on peut dorénavant faire, comme être un super-héros à qui l’on donnerait de nouveaux super-pouvoirs!

Alors voici le TOP des choses que tu ne peux faire qu’en devenant Israélien!


– Obtenir une nouvelle nationalité, juste en montrant la ketouba vieille et moche de tes parents/ grands-parents/ arrière grand mère/ arrière arrière grand-mère en moins d’un an.

– Changer de nom et de prénom, gratuitement, en deux minutes ou comment passer de Albert Benchimol à Evan Reichman (exception faite pour les Cohen et Levy).

– Sortir d’une journée de travail et aller directement au Kotel ou à la plage

– Acheter un appart aussi cher que dans le 16eme mais plus petit et bien plus moche. 

– Apprendre que 90 mètres carrés en Israel, ça équivaut en fait à 62 mètres carrés plus les 12 mètres carrés des balcons de tes voisines et le nombre de mètres carrés qui séparent ta porte d’entrée de l’ascenseur (si ascenseur il y a).

– Avoir dans ton placard un masque à gaz juste au cas ou et parfois surprendre ton shoutaf l’utiliser pour couper les oignons avec … véridique …

– Se rendre compte que ton anglais s’est vachement amélioré, attends c’est quoi déjà la langue du pays???

– Apprendre à hurler dans tous les espaces publiques sans que personne ne se retourne ou pire encore, ne soit choqué. 

– Te mêler de la vie de tout le monde et avoir un avis sur tout et tout le temps.

– Pouvoir dire « tu ne peux pas comprendre, tu ne vis pas ici »

– Pouvoir critiquer Israël sans que ce soit (trop) mal vu par certains.

– Dire du bien d’Israël sans que ce soit mal vu par d’autres.

– Pouvoir aller en vacances ailleurs qu’en Israël.

– Devenir super religieux et finir trois ans après au Park Hayarkon en train de faire un BBQ, clope au bec avec tes potes Israéliens ou venir en mode rasta et finir dans une yeshiva.

– Être encore plus excité qu’un enfant  à Pourim dans la recherche de ton déguisement. 

– Demander ton chemin à un mec dans la rue qui finit toujours par t’y conduire ou te dire en voiture « sa aharay ». 

– Avoir un avis ferme et définitif sur le meilleur restaurant de humus du pays.

– Avoir envie de faire ton service militaire.

– Faire ton service militaire et te prendre pour Jack Bauer dans 24h.

– Te faire des copains dans la cage d’escalier en peignoir pendant une sirène.

– T’arrêter en plein milieu de l’autoroute aussi pendant la sirène, sortir de ta voiture et regarder autour de toi des personnes de toutes les couleurs et de tous les genres le faire aussi.

– Pouvoir voter pour un rabbin… et même plusieurs.

– Rentrer dans le cercle très ouvert des gens.

– Aller faire tes courses en pyjamas.

– Aller en boite en tong.

– Acheter des crocs.

– Être ashkenaze et fredonner des chansons mizrahis.

– Être sépharade et manger du gefiltefish….euh… non, ça c’est pas possible.

– Bousculer les gens en faisant la queue sans le moindre sentiment de culpabilité.

– Et surtout… surtout… te lever le matin en te sentant à la maison.

Israel Tavor

Israel Tavor

Né entre l'Europe et l'Amérique, juste au milieu de l'Asie, Israel Tavor sort diplômé de neuro-physique quantique à l'Université du MIT à Harvard. Parti soigner des enfants malades en Afrique au Vietnam, il retire de cette expérience de vie un livre,qui deviendra un best seller, La Bible. Sentant l'appel du Moyen Orient, Israel Tavor vient s'y installer, qui, grâce à sa seule présence, est connu dans le monde entier sous le nom de "Terre Sainte". En son honneur, le pays a voté à l'unanimité un changement de nom afin de s'appeler comme lui. C'est à la fois sa sagesse et son savoir qu'il a décidé de partager avec nous... Merci à toi.
Israel Tavor

Laisser un commentaire