#JeSuisDrapeau

Sophie Taieb

SOPHIE TAIEB

Drapeau français ou pas drapeau français ?

Alors on en est là. Des terroristes sont venus chez nous (que ce soit notre ex chez nous ou notre chez nous actuel, Paris, c’est chez nous, et le 11ème encore plus). Ils ont tué sans distinction cathos, juifs, arabes, athées, hommes, femmes, beaux, moches (ah non, vous avez remarqué, il n’y a pas de moches). Et sur facebook, qu’est ce qui agite les polémiques post attentats ? La question à mille points : mettre ou pas le drapeau français car « après tout il y a d’autres victimes ».

 
D’un côté je lis « eh bien pour le Kenya je n’ai pas vu les gens arborer le drapeau kenyan ». Ceux qui disent cela ont la mémoire courte. A l’époque Facebook a été inondé de photos hommage, ainsi que de photos de profil modifiées afin d’afficher notre soutien aux victimes.

D’un autre côté, mes coreligionnaires râlent car « quand c’est Israël le monde ferme sa gueule ». Vous savez quoi ? Les militants d’en face ont exactement le même raisonnement et depuis hier disent « mais quand c’est la Palestine le monde reste silencieux ». Cela vous fait un point commun, il y a de quoi être « fier ».

Et si le monde ne tournait pas autour de nous ? Et si nous prenions le temps de nous recueillir et de montrer notre solidarité sans faille au peuple français ?

Vous le dites sur facebook à la cantonade, mais iriez-vous dire en face à des parents ou amis de victimes que « c’est bien fait pour la gueule de la France qui n’avait qu’à pas inviter un tel ou un tel » ? « On vous l’avait bien dit » ?

Vous ne valez pas mieux que ceux qui osent dire à une famille de motard endeuillée que « oui mais bon je l’ai toujours dit, la moto c’est dangereux » (repose en paix, Beuks).

Vos gueules, en fait.

Quelle indécence.

Quel mépris pour ces victimes.

Vous en pensez quoi quand tous les ans, au moment des commémorations de la shoah, certains nous brandissent l’esclavage ou le génocide des indiens d’amérique pour dire que l’on parle trop de la shoah ?

Vous suivez exactement le même raisonnement.

La France paye le tribut de nombreuses années à ne pas voir et évaluer le problème. Depuis quelques jours, ça bouge. Les « musulmans modérés » prennent la parole sur les réseaux, bien plus qu’après Charlie. Des articles fleurissent ici et là pour expliquer ce que la France peut apprendre d’Israël du fait que malheureusement nous avons l’expérience des attentats.

Les français ont une gueule de bois monstrueuse, vivent dans l’angoisse de la prochaine attaque, réalisent que la plupart d’entre eux sont mal préparés. Et vous leur rétorquez que « ça vous apprendra, et puis de toutes façons, quand c’est Israël, vous n’avez jamais bougé le petit doigt » ?

Tendez la main aux français (vous l’êtes aussi d’ailleurs, non ?) Ecoutez leur douleur. Affichez votre soutien. Et maintenant qu’ils ont bien la rage et qu’ils réalisent l’ampleur de la situation, donnez leur les conseils que tout israélien (même débutant) connaît du bout des doigts. Battons-nous ensemble.

 
Sophie Taieb

Sophie Taieb

Le vrai plaisir des bons plans, c'est de les partager. Voyageuse invétérée à la soixantaine de pays à mon actif, curieuse de tout, je compte bien vous emmener avec moi dans mes pérégrinations. Une cabane dans le désert au milieu des kangourous ? A la quête de la méthode ultime pour baragouiner l'hébreu ? La quête du gefiltefish comestible ? Sur ce coup, on sera ensemble amis lecteurs. Installez-vous confortablement, le voyage commence ici.
Venez, je vous emmène...
Sophie Taieb

Laisser un commentaire