Jérusalem Film Festival : ne le ratez pas…

Sara Cohen

SARA COHEN

Avant de continuer à lire cette page, sache qu’à moins d’être atteint d’une maladie ultra contagieuse qui risquerait d’anéantir le quart de la population israélienne, tu n’as aucune excuse et tu dois absolument te rendre au Festival du Film de Jérusalem qui se déroulera du 9 au 19 juillet. 
Fais le mur à Jeru et vas y …
Parce que le Festival est mondialement reconnu, respecté et apprécié et que la culture ne connaît pas de frontières. 
Des films de tous les pays et de tous types y seront projetés. Dix jours de partage sans frontière dans le plaisir .
C’est l’occasion pour toi de (re)découvrir le cinéma israélien avec entre autres ; Wedding Doll , de savourer le dernier film de Nanni Moretti, de te faire peur avec Jeruzalem, de retrouver ton âme d’enfant avec Shaun le mouton.
Il y en aura pour tous : adultes, enfants, retraités, touristes, personnes de petite taille, albinos, éleveurS de pommes de terre…

Si tu es fauché comme les blés, claustrophobe ou que tu aimes te faire bouffer par les moustiques ,  tu auras la chance de regarder gratuitement des films de barge comme Interstellar et Whiplash en plein air! C’est la combinaison du bonheur, un peu comme-ci tu mangeais pour le goûter des bourekas devant la mer en écoutant ton morceau préféré et qu’après ta sieste tu trouves un bourikas encore un peu tiède au fond du sachet, alors que tu pensais les avoir tous fini. 

http://www.jff.org.il/?CategoryID=1371

Parce qu’Israël est un petit pays , que ce festival est de grande qualité et  que tous les chemins mènent à Jérusalem : train, bus, voiture, dromadaire ou sur le dos d’un cafard, tu trouveras un moyen pour t’y rendre. 

Parce que si tu es un grand fan de Coppola, que tu as imité toute ta jeunesse Marlon Brando en te coinçant des morceaux de shnitzels dans tes bas-joues, ou que tu veux ENFIN découvrir le cultissime Godfather. Le film sera projeté sur un écran géant accompagné par un orchestre qui jouera en live la bande originale du film composée par Nino Rota. Cet air que tu as entendu toute ta vie, que tu chantonnes en mangeant un plat de spaghetti ou quand tu as eu la main lourde sur le gel en jouant au  rital.http://www.jff.org.il/?CategoryID=1290&ArticleID=1909&sng=1

Pas besoin de mater tous les films, ni de camper devant la cinémathèque en vendant illégalement des sachets de pop-corn sucrés,prends une seule soirée, une matinée ou une après-midi afin de profiter d’un film que tu n’auras sûrement pas l’occasion de voir ailleurs, dans un cadre exceptionnel,  entouré de personnes aussi motivées que toi et de partager un moment magnifique avec ton prochain, yeux dans les yeux et main dans la main.

Sara Cohen

Sara Cohen

Pourrais tuer pour :
Des olives, de la crème de marron, n'importe quel type de pizzas et de pâtes (al dente), si on fait du bruit en mangeant, si on parle pendant les pubs au cinéma, si on ose critiquer Steevie Wonder, si on touche à mon vélo et si on est intolérant.
Sara Cohen

Laisser un commentaire