Si vous croyez vraiment que nous sommes capables de résumer l’histoire de Jérusalem en une page, alors merci du fond du cœur. Ce serait un peu comme résumer l’histoire d’Israël, ou l’histoire du monde, ou l’histoire de l’univers, ou l’histoire de la Belle du Seigneur – bref, une tâche impossible. Mais nous vous remercions de la confiance que vous nous faites.

Bon, commençons par ce qui va tout de suite vous mettre à l’aise: Jérusalem (en tant que capitale d’Israël) n’est bien évidemment pas reconnue par la communauté internationale. Voilà qui doit vous surprendre, ou pas.

On pourrait ensuite résumer l’histoire de Jérusalem de cette manière:

Les Juifs: “Jérusalem est notre capitale!” (XIIIème siècle avant J.C., plus ou moins)

Les Assyriens: “Non c’est la nôtre!” (Xème siècle avant JC)

Les Babyloniens: “Non c’est la nôtre!” (IXème siècle aJC)

Les Perses: “Mais non elle est à nous” (VIIème siècle aJC)

Les Juifs: “Bon on vous rappelle qu’on était là avant, c’est quand même notre capitale!” (IIIème siècle aJC)

Les Romains: “Mais pas du tout, c’est à nous!” (IIème siècle aJC)

Les Juifs: “Euh vous faites chier. C’est à nous!” (Révolte de Bar Kochba, 132-136 notre ère)

Les Romains: “Vous n’avez pas compris. C’est à nous” (voir l’histoire de Massada aussi)

Les Byzantins: “Tiens, et si on prenait Jérusalem?” (IVème siècle)

Les Omeyyades: “On dirait que nous sommes les seules à ne pas avoir dit que Jérusalem est à nous… faisons-le maintenant!” (VIIème siècle)

[Les Juifs dans la diaspora entretemps: “Si je t’oublie, Jérusalem, que ma droite s’oublie elle-même”]

Les Chrétiens: “Non mais! Jérusalem! Elle est bien évidemment à nous et à personne d’autre!” (XIème siècle)

Les Mameloukes: “….! A nous!” (XIVème siècle)

[On y est presque, résistez encore un peu]

Les Ottomans: “Nous! Nous!” (XVIème siècle)

Les Anglais: “Oh oh, c’est tombé dans nos mains, et qu’est-ce qu’on fait maintenant?” (XIXème siècle)

Les Juifs: “Les amis, Jérusalem est notre capitale depuis la nuit des temps. Et maintenant, gentiment, vous nous foutez la paix: nous devons reconstruire notre maison” (1948).

 

Pour voir en live les restes de toutes les dominations dont on vient de parler, rendez-vous dans la vieille ville de Jérusalem; pour voir en live l’amour que les Juifs portent à Jérusalem depuis quelques milliers d’années, rendez-vous au prochain Seder de Pessah, quand la soirée se termine sur la prière “l’année prochaine à Jérusalem”.

Reconstruite.

 

(4)