Avec la guerre, j’explose… de rire!

Israel Tavor

Israel Tavor

Il y a dans mon panthéon très personnel de l’humour quelques figures incontournables… Desproges, Poelvoorde, Don Rickles, Groucho Marx, et quelques autres que j’oublie. 


J’aurais aussi pu rajouter Dieudonné, mais uniquement lorsque le fisc fouille dans ses affaires… oui, là Dieudonné me fait marrer bien malgré lui.

 

Dans cette série des grands comiques malgré eux, y’en a toute une série qui viennent de pointer le bout de leur nez. Obama, Hollande et toute leur troupe, tout droit sortie du Daesh Comedy Club.
 

Pourquoi je me marre?
 

Car ils sont tous en train de se mettre en colère et de vouloir en finir avec l’ISIS/EI/DAESH (rayer les mentions inutiles) par des bombardements intensifs , voir en envisageant même des troupes au sol !
 

Oui, vous avez bien lu. Pour Obama, il faut en finir avec le terrorisme de DAESH.
Mais quel crime a bien pu commettre le DAESH pour mettre autant de gens en colère? Ont-ils envoyé des roquettes sur Washington, Paris ou Londres? Non.

Ils sont simplement en train de mettre au pas une zone du Moyen-Orient dans une vision encore plus rétrograde de l’Islam que celle pourtant déjà bien hallucinée d’Al Qaida. Quand même pour Al Qaida tu es trop extrême, c’est que ça doit valoir son pesant de cacahuètes.

Et je ne vous ai même pas parlé des égorgements de journalistes et humanitaires occidentaux…
 

Mais… attendez. En finir avec le terrorisme… ça vous rappelle pas quelques chose? Si si… c’était il y’a un mois environ. Même un poisson rouge s’en souviendrait.
 

Quand le Hamas avait financé l’enlèvement de trois jeunes israéliens qui avaient été tués par leurs ravisseurs.
Quand le Hamas et compagnie s’était mis à envoyer des roquettes sur Sderot, Ashkelon, Ashdod, Tel Aviv, Jerusalem, Herzliya et même jusqu’au Sud de Haïfa.
Quand le Hamas et autres djihads islamiques se sont terrés dans leurs abris en se protégeant derrière leurs propres populations civiles.
 

Vous vous souvenez? Moi je m’en souviens bien. Je me souviens bien de ses réactions du genre « oui, on vous comprend, vous devez vous défendre mais… » Mais quoi encore?
 

Ce ne sont pas les USA qui sont venus nous faire des leçons car nous ne faisions pas assez pour éviter les civils gazaouis?

Si j’entends ne serait-ce qu’une seule fois que les USA ont soutenu des bombardements à l’aveugle sans prendre en compte le danger pour les civils… Oh… je crois ne pas avoir entendu les USA sur ce bombardement d’une école par l’armée iraquienne soutenue par les USA…
Nous, en Israël, n’avons pas eu le droit à cette amnésie et Obama ne s’était pas privé de se fâcher tout rouge contre nous dans la même situation.
Et alors que l’éventualité d’envoyer des troupes en Iraq est envisagée par Obama, ce n’était pas ce dernier qui mettait en garde Israël contre l’envoi de troupes au sol à Gaza?
 

Ne vous méprenez surtout pas! Je n’ai aucun soucis avec le fait de vitrifier DAESH, bien au contraire. Mais alors que j’apprends que l’aviation iraqienne soutenue ouvertement par les USA dans sa lutte contre DAESH a tué des civils dans une école et que je ne vois pas pas UNE seule manifestation… oui, je me marre. Certes, je ris un peu jaune.
 

Car ce sont tous ceux qui ont critiqué Israël, qui l’ont vilipendé, traîné dans la boue, menacé qui me font me plier en deux de rire.

Pourtant pas un d’entre vous n’a entendu une sirène pour aller courir dans un abri.
Daesh n’est pas encore à votre porte que vous avez déjà peur?
Que devrions-nous dire en Israël quand des milliers de roquettes étaient lancées sur nous?
Et pas un ne pense à manifester par dizaines de milliers de personnes dans la rue… Allo? Melenchon? Besancenot? Vous êtes où? DAESH, c’est pas assez révolutionnaire pour vous?
 
En attendant je retourne à l’écriture de mon encyclopédie de l’humour… J’en étais à la lettre D… comme donneur de leçon.
 –
Israel Tavor

Israel Tavor

Né entre l'Europe et l'Amérique, juste au milieu de l'Asie, Israel Tavor sort diplômé de neuro-physique quantique à l'Université du MIT à Harvard. Parti soigner des enfants malades en Afrique au Vietnam, il retire de cette expérience de vie un livre,qui deviendra un best seller, La Bible. Sentant l'appel du Moyen Orient, Israel Tavor vient s'y installer, qui, grâce à sa seule présence, est connu dans le monde entier sous le nom de "Terre Sainte". En son honneur, le pays a voté à l'unanimité un changement de nom afin de s'appeler comme lui. C'est à la fois sa sagesse et son savoir qu'il a décidé de partager avec nous... Merci à toi.
Israel Tavor

Laisser un commentaire