Journal d’un arabe israélien vivant sous «apartheid» israélien

Israel Tavor

Israël Tavor

Avouons-le, nous, les israéliens, sommes de vrais salauds, des ordures, des pourris. Et nous avons tellement honte de notre pays que pour UNE fois, nous allons donner la parole à LA minorité la plus opprimée de toute l’histoire de l’Humanité, que dis-je, de l’Univers: l’arabe israélien… ou israélien arabe… comme vous voulez.

 
 

Journal d’un arabe israélien vivant sous « apartheid » israélien.

 
 
7h00 : Je dois me lever. Ces salauds de sionistes m’obligent à me réveiller pour aller travailler.
 
8h00 : Je commande un café avant d’aller bosser… Je suis soumis à un interrogatoire humiliant. « Café noir? Café au lait? Allongé? ». Bien sur, je refuse de répondre… et je ne reçois pas mon café… Encore du racisme!
 
8h30 : J’arrive au travail. Je suis obligé de suivre les instructions de mon supérieur hiérarchique… Dans leur perversité, le système sioniste s’est arrangé pour qu’il soit aussi arabe.
 
9h30 : Je refuse d’accomplir ma tâche. Je suis, de manière humiliante, viré de mon travail.
 
10h00 : Je prends ma voiture et rentre chez moi. On m’impose des limites de vitesse. Soupçonnant une discrimination à mon encontre, je refuse de m’y soumettre et je roule à la vitesse que je veux.
 
10h03 : La police de l’état d’apartheid de l’entité sioniste m’arrête. Ils m’accusent d’avoir roulé trop vite. Tous les prétextes sont bons pour eux pour arrêter un arabe.
 
10h05 : Je suis soumis à la torture: on me demande mes papiers (oui, pour moi, c’est assimilable à de la torture).
 
10h10 : Je prends un café avec les policiers… En effet, en discutant, on s’est aperçu que la femme de l’un des flics et la mienne se connaissent et bossent ensemble dans le même hôpital.
 
11h00 : J’envoie un mail à mon cousin en Syrie en lui rappelant de ne jamais oublier à quel point il a de la chance de ne pas vivre en Israël.
 
12h00 : J’apprends que mon cousin en Syrie est mort… 
 
13h00 : Je veux manger au resto, mais rien ne me convient dans le menu. Je soupçonne la direction de l’établissement d’avoir fait exprès de proposer un menu contre les arabes.
 
13h05 : Je fais part de ma colère au responsable du resto. Il me dit d’aller me faire foutre, qu’ici c’est « Aboulafia » et que donc le patron est lui-même arabe.
 
14h00 : J’ai bien mangé…
 
16h00 : Je vais chercher mes enfants à l’école. Ne voulant avoir rien à devoir à Israël, je fais un chèque à l’école bien que l’éducation soit gratuite… ils ne m’auront pas avec ce genre de stratagème pour me séduire.
 
18h00 : J’envoie un SMS à mon autre cousin en Egypte pour lui rappeler la chance qu’il a de vivre hors du régime d’apartheid sioniste.
 
18h01 : J’apprends que mon cousin en Egypte a été arrêté par la police pour avoir donner son avis.
 
21h00 : Il y a un débat à la TV… je me demande pour qui je vais voter, la prochaine fois… Tout sauf un Juif. Normal, je suis anti-raciste et contre l’Apartheid… non?
Israel Tavor

Israel Tavor

Né entre l'Europe et l'Amérique, juste au milieu de l'Asie, Israel Tavor sort diplômé de neuro-physique quantique à l'Université du MIT à Harvard. Parti soigner des enfants malades en Afrique au Vietnam, il retire de cette expérience de vie un livre,qui deviendra un best seller, La Bible. Sentant l'appel du Moyen Orient, Israel Tavor vient s'y installer, qui, grâce à sa seule présence, est connu dans le monde entier sous le nom de "Terre Sainte". En son honneur, le pays a voté à l'unanimité un changement de nom afin de s'appeler comme lui. C'est à la fois sa sagesse et son savoir qu'il a décidé de partager avec nous... Merci à toi.
Israel Tavor

Laisser un commentaire