Joyeux anniversaire Israel ! Joyeux anniversaire AM ISRAEL.

Nina Blum

NINA BLUM

Quand le temps s’arrête…

Quand on vient de faire l’alyah on vit à peu près chaque jour des choses émouvantes, drôles, agaçantes et encore tout plein d’adjectifs et leurs contraires.
Mais il n’y a QU’UNE chose qui vous marque le corps, l’esprit, l’âme et chacune de vos cellules: les minutes de silence de tout le pays lors de Yom Hashoah, Yom Hazikaron, et Yom Haatsmaout.

Pour Yom Hashoah il y a quelques jours, j’étais seule chez moi et je l’ai donc vécu sans trop m’en rendre compte.
Hier déjà les choses étaient différentes. La sonnerie de Yom Hazikaron a retenti lorsque j’étais au spectacle de ma fille.
Une minute intense où chaque parent et chaque enfant a cessé de bouger, droit, les yeux vers le sol en recueillement pour ces soldats tombés pour Israel et ces victimes du terrorisme.

C’était beau… J’en avais les larmes aux yeux.

Mais il y a plus fort que ça.

Il y a ce moment où vous êtes dans la rue. Les rues de ce pays qui ne s’arrêtent jamais, où chaque minute de vie compte et où le temps file plus vite que nous.
L’alerte retentit et tout se fige.
Le temps s’arrête littéralement. Israel n’est plus qu’une seule et unique personne, un seul coeur.
Plus que jamais à cet instant précis vous ressentez que ce pays n’a qu’un peuple. Qu’autant de vies ne sont qu’une. Cette notion d’unité est importante, car on le ressent de manière générale dans la vie en Israel, tous unis pour notre terre et notre sécurité. Mais lors de ces minutes de silence il n’existe plus rien d’autre que ce moment d’unité. L’individu n’est plus individuel. Chaque personne EST Israel avec ses valeurs, sa force, son courage.

Je suis très fière de mon pays et de ma religion. Mais je n’ai jamais ressenti une fierté plus grande de toute ma vie, qu’à cet instant de silence partagé.
Car j ai à ce moment une fierté qui ne m’appartient pas, qui n’est pas individuelle. Je ne suis plus moi, nous sommes le AM ISRAEL.

Vous trouverez chaque année d’incroyables vidéos de ces moments bouleversants. Mais en réalité, la beauté de cet instant, même si pendant Yom Hashoah ou Yom Hazikaron il y a cet aspect de tristesse, vous ne pourrez le ressentir dans son entier qu’en vivant ce moment où on a la sensation profonde que le monde entier s’arrête.

C’est absolument comme dans un film, c’est spectaculaire et marquant.

C’est le moment, comme il n’y a en a pas dans une vie croyez moi, où vous tremblez dans votre corps dans votre âme et dans votre coeur.
C’ est une force immense qui est présente et qui nous lie.
J ai vu chaque année ces vidéos, mais le vivre est un moment exceptionnellement particulier. 1 à 2 minutes selon les alertes, dans nos vies, ou rien d’autre ne vit. Les larmes montent devant on ne sait pas, une sorte de douleur et une sorte de joie.
C’est un moment que l’on veut décrire mais qui simplement se vit.
On vit beaucoup d’instants intenses dans nos vies, l’amour, les enfants, les grandes nouvelles… Mais ce moment n’est à personne, cette minute ou ces 2 minutes sont au pays entier.

Je me suis sentie différente pendant 2 minutes.
Je me suis sentie à l’intérieur même de la vie dans un tout.
Pour nous qui vivons ensemble mais chacun indépendamment c’est un immense moment d’unité. 

C’était ma première fois, ça restera un moment très important et profond dans ma vie.

Joyeux anniversaire Israel ! Joyeux anniversaire AM ISRAEL.

Nina Blum

Nina Blum

Un peu française, un peu Suisse, beaucoup israélienne.
Un peu ola hadasha, un peu passionnée, beaucoup sioniste.
Fraîchement arrivée en israel elle prends ses stylos pour dépeindre de toutes les couleurs les sentiments que lui inspire sa nouvelle vie et l'actualité.
Nina Blum

Laisser un commentaire