Le BDS vient de connaître son heure de gloire, et semble avoir investi en com d’une manière totalement démesurée : clip, chorégraphie, effets spéciaux…bref une grosse production qui aujourd’hui peut nous faire craindre le pire quant à la capacité de persuasion de l’organisation : )  (67)