Le Blues Post Pessah

Presque une semaine que c’est fini, et malgré tout ce que l’on redoute son arrivée… on en vient maintenant à regretter pessah. On a bien dit presque. Voici ce que l’on retiendra de cette année, et les erreurs que nous reproduirons pas l’an prochain.

 

On regrette pessah parce que l’on a découvert la pizza matsah : une matsah, de la sauce tomate, du fromage (ou pas), un coup au four et… tadaaaaa matsa pizza. Si si c’est pas si mauvais.

20121022-matzah-pizza

 

On ne regrette pas de Pessah : le pain de pessah : mélange de fécule de pomme de terre et de farine de matsa, le pain de pessah a bien l’aspect du pain (enfin du pain au lait). Ce que l’on ne vous dit pas, c’est qu’il a le goût de Bob l’Eponge. Alors là, c’est certain, l’année prochaine, on s’en passera !

dsc05184

 

On regrette de pessah : le seder, ou le seul repas de l’année où les parents ne font pas les gros yeux quand les enfants (de plus de 18 ans quand même) entament leur 4ème verre de vin. A Pessah, on mange, on met les coudes sur la table, on picole…  shabbat prochain, à part tremper les lèvres dans le kiddoush, on vous déconseille de rétitérer l’expérience.

 

On ne regrette pas de pessah : le seder, ou le seul repas où tu crois que tu vas manger, et  en fait tu manges pas. Des heures à manger de la matsa et du cèleri trempé dans l’eau salée, franchement on a vu mieux comme repas (sauf le jour de kippour).

 

On regrette de pessah : les vacances à Eilat ! Pour tous ceux qui ont suivi nos conseils, vous avez peut être délaissé Paris pour une semaine de soleil, plongée et sans avoir à faire le ménage de Pessah…

Pour ceux qui ne nous ont pas écoutés… il est toujours temps : en plus les promos sont de folie.

Pour afficher les meilleurs prix, il suffit de cliquer ici !

 

Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team

Laisser un commentaire