Le fisc israélien vous doit de l’argent !

Dray Dray

DRAY & DRAY

Il y a des titres comme ça où vous sentez l’arnaque venir, mais vous y allez quand même n’est ce pas ? Mais bon on est sur Roots, on est sérieux ici Monsieur !
Et pour preuve, depuis qu’on a recruté les frères Dray, spécialistes de l’économie, la finance, et l’administration israélienne, beaucoup de nos lecteurs israéliens nous redemandent à quand les prochains tips pour gagner ou économiser de l’argent ! 

Alors c’est quoi cette histoire de fisc qui nous doit de l’argent ?

Et bien c’est une réalité très chers lecteurs, et ça s’appelle le Maanak Avoda.

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler. Certains de vos voisins et/ou des amis gagnent grâce à lui plus de 5000 Nis.

Dans cet article nous allons vous expliquer ce qu’est le Maanak Avoda et les conditions pour l’obtenir.


Objectifs

L’objectif du Maanak Avoda est de proposer aux travailleurs, qui ont de faibles revenus, une aide conséquente qui viendra augmenter leur pouvoir d’achat.

En d’autres termes, c’est une aide prévue par l’Etat, pour aider les familles à faibles revenus, à supporter le coût de la vie en Israel (et on sait tous ô combien cette réalité est bien installée).

Cette aide étant accordée uniquement aux personnes qui travaillent, elle vient encourager de ce fait les gens à s’intégrer dans le marché de l’emploi. Une autre façon de combattre le chomage en Israel !


Qui a droit au Maanak Avoda ?

Pour avoir droit à cette subvention gouvernementale, il faut répondre aux critères suivants (en 2015) :

  • Etre âgé de plus de 23 ans.
  • Avoir au moins un enfant à charge.
  • Avoir un emploi en tant que salarié ou indépendant.
  • Avoir un salaire moyen mensuel compris entre 2,059 Nis et 6,141 Nis. (En d’autres termes, si vous gagnez moins que 2059 shekels, ou plus de 6141 shekels, vous n’avez pas le droit à cette aide).
  • Dans le cas où vous avez au minimum 3 enfants à charge, le plafond mensuel est revu à la hausse : 6,750 Nis.
  • Outre le logement principale, vous ne pouvez détenir plus de 50% dans un autre bien foncier. (Appartement, terrain, magasin, etc.) au cours de l’année d’imposition pour laquelle la subvention est reçue.

Qui ne peut pas prétendre au Maanak Avoda ?

Les personnes suivantes ne pourront malheureusement pas bénéficier de la subvention :

  • Les personnes ne répondant pas aux critères listés ci-dessus.
  • Les employés qui ont un revenu de travail provenant d’un employeur qui est un proche parent. (Conjoint, frère, sœur, parent, grand-parent & descendants).
  • Les employés ayant des revenus de travail provenant d’un emploi où elles, ou leurs parents, contrôlent les actionnaires.

Cas pratique intéressant.

Question Que se passe-t-il pour les employés ayant un revenu de travail provenant d’un employeur qui est un parent, mais également d’un employeur qui n’est pas un proche parent. (Par exemple : un salarié qui cumule plus d’un emploi en Israel).

Réponse : Dans ce cas précis, ils auront le droit de recevoir la subvention uniquement au prorata des revenus perçus par l’employeur qui n’est pas un parent.


Si vous rentrez dans les critères énumérés plus haut, il ne vous reste plus qu’a :

Cliquez ici pour savoir combien ça rapporte.

Cliquez ici pour savoir comment faire la demande du Maanak Avoda.

Cliquez ici pour savoir quand allez vous recevoir le Maanak Avoda.

Dray Dray

Dray Dray

Présents en Israël depuis plus de 10 ans, et diplômés de l'ordre des Experts Comptables en Israël, nous avons décidé d'ouvrir notre propre cabinet : DRAY & DRAY, basé à Jérusalem.
Nous mettons notre expérience israélienne au profit du public francophone, afin de faciliter l' Alya de certains, et de décrire les fonctionnements du système économique et juridique de notre beau pays.
Ainsi vos droits en tant qu'employé en Israël, vos fiches de paies ou vos divers avantages fiscaux n'auront bientôt plus de secrets pour vous.
Dray Dray

Laisser un commentaire