Le Rabbin qui n’était pas Rabbin mais qui se débrouillait pas si mal que ça en fin de compte

Franck Médioni

FRANCK MEDIONI

Vous vous souvenez de cette réplique culte, d’un film qui ne l’est pas moins :

« Salomon : – Et mon oncle Jacob, qui arrive de New York, il est rabbin…

Pivert : – Mais il est pas juif ? »

On a beaucoup rit n’est-ce pas ? Eh bien là on ne rit plus, tout est vrai ! Et ça se passe en Pologne, à  Poznan, à 3 H de Varsovie. Imaginez le truc, un gars, débarque là-bas dans une petite ville, avec toute la panoplie : barbe, peyoth, costume sombre et chemise blanche, les franges qui dépassent du froc et le Stetson de JR version tsniout vissé sur le crâne. Durant un an, il représente le judaïsme local, répond aux interviews et aux sollicitations des autres cultes pour des réunions œcuméniques, il mène des offices…

Et alors, et alors… ben le Zorro n’est pas rabbin ! Bon, pas grave le judaïsme n’a pas de clergé, n’importe quel juif peut effectivement remplir cette fonction. Sauf que, c’est bien là qu’est le problème : Il n’est pas Juif non plus le gars.

Qui plus est, le mec, il a choisi un des pays les plus antisémites du monde (45% avoués selon l’enquête  ADL GLOBAL 100), où la seule évocation des mots, Juifs, Auschwitz, Gefilte fish ou que sais-je encore, hérisse le poil du plus imberbe des polaks, pour se prétendre Juif et qui plus est rabbin orthodoxe ! Ben je lui tire ma kippa ! Quel courage… Quand tant (trop) d’entre nous se demandent pourquoi ça leur est tombé dessus, lui il veut absolument être de la fête ! Kol Hakavod, non ?

Il a appris l’hébreu et les traditions juives en écoutant… la radio israélienne. La Self conversion fallait y penser ! Il s’est inventé un fils combattant dans Tsahal et une identité israélienne. Nous avons donc affaire à un faux juif vrai sioniste : Hazak !

Ça me donne des idées, ça, note à moi-même : créer une application ou un site pour du Jewish e-learning, « La Méthode Assimil » revisitée, le CNED (Centre National d’Etudes à Distance) réinventé. Devenez Juif en 10 leçons. Avec un Beth Din virtuel, trois Robots/Rabbins, pour statuer sur votre cas et pourquoi pas une « brith-milah » virtuelle et un mikvé dans sa baignoire.

Le pire c’est que tout le monde n’y a vu que du feuj ! À commencer par les Juifs du coin, mais aussi les autorités religieuses et politiques locales.

Au final, il semble que le faux rabbin n’ait pas abusé outre mesure de la situation et qu’il n’ait perçu aucune somme d’argent. Déjà, ça, ça aurait dû leur mettre la puce à l’oreille.

Bon après le scandale des vrais rabbins faux diplômés, des faux juifs qui sont en fait des vrais mais pas pour tout le monde, nous voilà avec le cas d’un vrai goy cuisinier qui se dit Juif rabbin… Sacré tchouthouka non ?

En tout cas, je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, je ne regarderai plus de la même manière mon rabbin…

Ah où es-tu, temps béni où nous pouvions être sûrs que le Cardinal, archevêque de Paris était un véritable Ashkenaze … Tout se perd ma bonne dame.

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/110456-160420-pologne-un-cuisinier-catholique-se-fait-passer-pour-rabbin-pendant-un-an

Franck Médioni

Franck Médioni

Franck Médioni a exercé le noble métier de journaliste durant plus de 10 ans pour la presse magazine généraliste et communautaire, avant de mal tourner et de devenir Conseil en communication et concepteur rédacteur ! Son principal dilemme : il aime la pitah falafel, et la pitah le lui rend bien… trop bien !
Franck Médioni

Laisser un commentaire