[avatar user=”DrayDray” size=”thumbnail” align=”left”]DRAY & DRAY[/avatar]

Comme nous vous l’avions dit dans cet article, le Gouvernement israélien a adopté des changements qui concernent le salaire en Israel.

A partir du 1er janvier 2017 les salariés auront un meilleur salaire, encore plus de vacances et plus d’argent pour leur retraite.

Mais ce n’est pas tout, il y a une nouvelle surprise qui a été voté concernant la limite des cotisations à la retraite.


1 – Le salaire minimum.

Le salaire minimum sera dorénavant de 5 000 Sh brut mensuel, soit un tarif horaire de 26.88 Sh / heure. (A ce jour, le montant était de 25.94 Sh / h).
Ainsi en l’espace d’un an et demi le salaire minimum a augmenté de 700 Sh par mois soit une augmentation de plus de 16%.
Israel confirme bien ses ambitions d’être un pays beaucoup plus social en aidant les foyers israéliens à assumer le coût de la vie.

 2 – Cotisation pour les retraites.

A partir du 1er janvier, l’employeur devra cotiser 6.50% pour la retraite, et l’employé 6%. (A ce jour, le montant était de 6.25% pour l’employeur et 5.75% pour l’employé).
Cette augmentation de 0.25% pour chaque partie concernée vise à augmenter les cotisations personnelles pour les caisses de retraite, et encourage les israéliens à prendre leur avenir en main.
 
Il est important de préciser que le montant des cotisations pour les licenciements (פיצויים) reste inchangé.
Il sera donc toujours de 6% mensuel, à la charge de l’employeur.

3 – Nombre de congés payés.

Suite à la réforme votée à la Knesset le 07/02/2016, à compter du 1er janvier 2017, vous recevrez …


La suite ici

(59)