Les « petits trucs » importants qu’ils oublient de te dire avant de faire l’Ulpan

Tu vis en Israël ? Depuis 10 ans ? Tu ne parles toujours pas hébreu ? Tu considères de manière naturelle que tu es né sans talent pour les langues ? Tu es sans doute français non ?

Ce n’est pas grave, de toute manière la majorité de tes amis parlent aussi français, et ceux qui sont israéliens, savent que …non en fait tu n’as pas d’amis israéliens.

Détends toi, ce n’est pas grave, parce que dans ta bulle de tous les jours, même si tu mets 3 fois plus de temps pour faire tes courses au supermarché, même si ta vie te coûte 4 fois plus cher quand tu ouvres la bouche, il y’a aussi des côtés très positifs à ne pas parler la langue du pays.

Par exemple, tu peux enfreindre en toute impunité le code de la route israélien.
Rouler sur la voie des bus, griller un feu rouge, faire un excès de vitesse sont tout à fait tolérés te concernant. Combien de fois t’es tu déjà fait arrêté par la police, qui fatiguée de devoir jouer au mime Marceau pour te faire comprendre ton infraction, te laissait systématiquement repartir ?

Autre exemple : en Israël si tu es français, tu l’as sans doute déjà remarqué, mais lorsque le gars de Hot, Yes, ou Bezeq, t’appelle pour te vendre sa came, il finit systématiquement par raccrocher au bout de quelques secondes, car tu ne parles ni hébreu, ni anglais…ni russe.

La liste des exemples est loin d’être exhaustive …Mais ok, c’est vrai tu es au pays depuis 10 ans, et tes amis pensent toujours que tu es encore Olé Radach. C’est un peu vexant, et comme chaque année tu finis par te demander si tu ne vas pas prendre le temps (pour du vrai cette fois), de t’inscrire à l’Ulpan .

Tu es sur le point de craquer ? Avant toute démarche inconsidérée et précipitée, nous te conseillons de lire la suite de cet article. Sache qu’il y’a certains « petits trucs » qu’ils oublient de te dire avant de faire l’Ulpan…

Sais tu que tu connais déjà plus l’hébreu que tu ne le penses. C’est vrai !
Tu connais le mot « Shabbat » et le mot « Shalom ». En mettant ensemble ces 2 mots, tu peux même déjà faire une phrase entière. Cela te permettra tous les vendredi après-midi, pendant 24h de briller en société. Arrête donc de penser que tu n’as pas de facilités pour les langues. Amuse toi à construire aussi des phrases avec «mazal tov » et « Lehaim » ! Comme tu peux le constater, tu possèdes déjà de sérieux atouts, et une bonne base de vocabulaire.

Et puis franchement ! Arrête de commander le menu en français ou en anglais. Bien que les plats soient les mêmes, la plupart des restaurants et bars comptent les frais de traduction, les frais d’encre et de papier directement dans les prix de la carte. De toute façon, tu es tout à fait capable de commander en hébreu. Tu le fais déjà d’ailleurs sans t’en rendre compte. Sache que les mots : chips, schnitzels, et houmous* sont aussi utilisés en hébreu…

N’as tu pas remarqué que certains de tes amis français comprennent et parlent l’hébreu tout à fait correctement sans avoir jamais été à l’Ulpan ? Si tu leur demandes de t’expliquer la manière dont ils ont réussi cet exploit, ils te répondront pour la plupart de manière nonchalante et désabusée qu’ils n’ont rien fait pour, qu’un jour ils ont eu le déclic, comme ça , « poum » par hasard. Sache qu’ils mentent. Certains d’entre eux ont témoigné pour cette enquête de manière anonyme, et ont dévoilé le secret de leur réussite. Elle repose sur une technique imparable mais très bien gardée. En exclusivité, nous te révélons la méthode dans ces quelques lignes. Le soir, avant de t’endormir, allume la radio. Choisis une émission, pas de la musique, une émission. Ne cherche pas à comprendre, ce n’est pas le but. De toute manière tu en es incapable. Mais sache, que selon des études scientifiques très poussées, à force de répéter cet acte chaque nuit, l’incroyable va se produire. Un matin tu te réveilleras en parlant parfaitement hébreu. Si si…

Les cas d’échecs à la méthode citée précédemment sont rares, mais ils existent. Dans ce cas précis, il existe un autre outil : la télévision. La plupart de tes (vrais) amis te suggéreront de regarder les programmes pour enfants parce que le niveau de langage y est assez simple. Une bonne idée en théorie, mais tu risques de très vite te fatiguer car l’intérêt de ces émissions est quand même assez limité. Alors que ! Il existe en Israël la meilleure méthode télé pour apprendre l’hébreu ! Le Reality Show israélien !

Encore plus facile à comprendre que les émissions pour enfants. Grace à Survivor, Big Brother, the Voice, et autres, tes compétences linguistiques ne vont cesser d’augmenter chaque semaine…en même temps c’est vrai que chutera chaque jour un peu plus ton niveau de culture générale…

Enfin, si tu es un homme, le best-of des techniques d’apprentissage de l’hébreu reste quand même l’acquisition d’une petite amie israélienne. C’est certainement la méthode la plus simple et la plus rapide. Si tu n’as pas d’israélienne sous la main, il te suffit d’en trouver une, elles sont généralement très accéssibles. Les israéliennes adorent entendre parler français. Elles adorent toutes ça, et trouvent ça souvent « חמוד כך כל » (Khol Kar Hamoud). Ce qui dans leur langue natale signifie qu’elles vont bientôt vouloir faire l’amour avec toi. C’est précisément à cet instant que tu dois agir en leur faisant promettre qu’elles ne feront pas de toi qu’un vulgaire « יזיזים » (Yezizim ou sex-friend) et qu’elles te donneront aussi les cours de langue de base afin que tu puisses embrasser l’hébreu mieux que quiconque.

S’il fallait finir cet article sur une note positive quant à l’intêret de faire l’Ulpan, on pourrait quand même lui reconnaître sa grande qualité d’intégration. N’importe quel français qui passe par là sera le premier à reconnaître qu’il y est très facile de tisser de nouveaux liens sociaux, et donc par extension de converser avec ses nouveaux camarades de classe. Alors si gentiment, l’un(e) d’entre eux te dit : « « Здравствуйте товарищ, как дела? » , ne sois pas timide, et n’oublie pas que l’hébreu reste malgré tout la deuxième langue la plus parlée en Israël…

 

Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team

Laisser un commentaire