Les roquettes s’invitent à Pourim

Pluie sur Israël… et pas que de l’eau. Malheureusement. On pense que l’on s’habitue? Non…
Il faut reprendre un peu les faits… froidement, clairement.
L’armée israélienne a intercepté un navire avec des roquettes (pas du tout artisanales) et des missiles.
Destination, la bande de Gaza.
Lors de la dernière averse sur Israël, les roquettes sont allées jusqu’à Tel Aviv.
La distance entre La bande de Gaza et Tel Aviv?
75 km environ.
 
Pourquoi je vous dis tout ça?
 
Car la cargaison interceptée par l’armée comprenait des missiles ayant une portée de plus de 100 km.
 
Ce n’est pas seulement Tel Aviv, mais Herzliya, Raanana, et je vis à Raanana.
 
Si ce n’est pas une déclaration de guerre ça y ressemble beaucoup.
 
Malheureusement, on n’a pas attendu que les missiles augmentent leur portée pour que l’on s’inquiète… Sdérot subit depuis des années.
Puis Netivot et je pense à Steven et sa famille.
Puis Ashkelon et Ashdod… et je pense à Ylan, Déborah et leurs enfants.
Puis Tel Aviv…  et je pense à Sandrine et Yoram.
Ils se rapprochent.
Et plus égoïstement, je pense à moi et ma famille.
 
On va encore être effaré lorsqu’on lira certains titres dans la presse en France, nous annonçant, en premier, qu’Israël bombarde Gaza… et juste après nous expliquer que c’est suite à des tirs de roquettes.
Etrange inversion de la chronologie.
 
Pourtant, à Gaza, on a tout fait comme il faut? On nous a bien dit qu’il fallait partir, que c’était le seul moyen d’avoir la paix…
Apparemment non.
Difficile ensuite d’aller expliquer aux Israéliens qu’en se retirant des territoires, nous aurons la paix.
 
Les orages grondent dehors, comme des bruits de crécelles pour couvrir le bruit des roquettes qui sonnent comme autant d’Haman.
 
Je suis chanceux… l’armée a arrêté ces missiles de « longue » portée…
Pour combien de temps?
 
Qu’elle en fasse autant pour mes amis et connaissances à Netivot, Ashdod et Tel Aviv.
Israel Tavor

Israel Tavor

Né entre l'Europe et l'Amérique, juste au milieu de l'Asie, Israel Tavor sort diplômé de neuro-physique quantique à l'Université du MIT à Harvard. Parti soigner des enfants malades en Afrique au Vietnam, il retire de cette expérience de vie un livre,qui deviendra un best seller, La Bible. Sentant l'appel du Moyen Orient, Israel Tavor vient s'y installer, qui, grâce à sa seule présence, est connu dans le monde entier sous le nom de "Terre Sainte". En son honneur, le pays a voté à l'unanimité un changement de nom afin de s'appeler comme lui. C'est à la fois sa sagesse et son savoir qu'il a décidé de partager avec nous... Merci à toi.
Israel Tavor

Laisser un commentaire