Ma date avec Bar Refaeli

Nati

NATI

Mardi soir, 22h30 boulevard Rothschild, pinte de Goldstar en main, je vois cette jolie blonde au loin. Un regard à droite un regard à gauche, pas un Georges Clooney dans les parages, je fonce !
Plusieurs scenarii s’offrent à moi…


…Premier scenario
Délaissée par ses copines le temps d’une pause « j’ajuste mon maquillage aux toilettes » j’attaque direct sans préliminaires la punchline « Les gens m’appellent Nati, mais tu peux m’appeler demain soir ». Serviette en papier avec mon numéro griffonné dessus, petit sourire en coin à la Brad Pitt, clin d’œil à la Daniel Craig, je repars « comme un prince ». Je vous avoue que mon assurance n’est pas la même quand je suis à jeun mais là il faut dire que le Red Bull m’a « donne des ailes ».
Regard amusé elle prend le bout de papier et me lance un regard « challenge accepted ». C’est dans la poche maman, prends tes billets !


… Deuxième scenario

Sur la piste de dance, fort de mes 6h de cours de zumba, j’ai été recalé à « danse avec les stars » mais ce soir c’est décidé j’offre mon plus beau déhanché. Elle s’approche, l’air amusée et se met à me suivre. Un rock, une salsa, une danse du ventre, on enchaine et je lance mon plus beau clin d’œil au DJ en mode « Ahi, c’est le moment ». Bim ! Il me balance la B.O. de Ghost et nous voilà prêt à discuter. Blague 1 : ok ; blague 2 : ok, blague 3 : je l’embrasse. Inattendu et cash elle aime les gens spontanés. H(R)ootspanit !


… Troisième scenario
Je m’approche d’elle, commande 10 shots d’arak. J’approche cinq shots devant elle et lui lance « le premier qui finit ne paie pas ! ». Je lance un lehaim et hop le challenge commence. Cinq shots plus tard et on a nos têtes de « le dernier était dur quand même ». Maintenant qu’on a brisé la glace on peut parler. J’avoue que cette fois-ci on commence avec quelques grammes mais au moins ça détend les discussions. On dit que « l’alcool n’est pas la solution » mais cinq shots ça fait pas de mal !
On discute de nos vies, du pourquoi on est ici, de la fréquence de nos sorties et de nos ambiances préférées à Tel Aviv. Le courant passe bien (ndla : j’en déduis donc que l’Arak est conducteur) et je promets de lui faire découvrir ce petit bar que personne connait… bingo j’ai son 05 ! SMS nocturne et le rendez-vous est pris … Jeudi j’ai pas le droit à l’erreur.


…Comment ça s’est réellement passé….
Je m’approche d’elle, essayant d’éviter les gens à droites, les gens à gauche, les gens en bas (WTF ?)… Me voilà maintenant à presque 3m d’elle quand ce grand (5 têtes de plus que moi), chauve (ça brille même !), muscles saillants et large comme un paquebot la prend par le bras…..

Nati

Nati

Ma mère m'a dit que j'étais suis le plus beau et aussi de ne pas faire confiance aux inconnus qui disent que ce n'est pas vrai.
J'ai aussi retenu "qu'elle n'est pas Rothschild" et que notre maison "c'est pas le château de Versailles". Tout le reste je l'ai appris tout seul.
Nati

Laisser un commentaire