Ma Relation Longue Distance Avec un Israélien

Diane Salat Baroux

DIANE SALAT BAROUX

 Toi lectrice, je suis persuadée qu’à la seule lecture du titre de cet article, tu sens déjà monter en toi une vague de chaleur et d’émotion.

Me trompe-je ?

C’était bien ces 3 semaines de vacances hein ? 

Le soleil, la plage, les sorties…le dépaysement total après plusieurs mois de grisaille parisienne et surtout… LUI : Yossi , Eyal ou Oren , cette créature exotique à la peau mate et aux dents blanches et son petit accent qui forcément t’a fait littéralement craquer.

Si ce gars avait été payé pour te vendre du rêve, il se peut qu’il ait reçu une très très grosse somme d’argent. Un été magique. Même dans Titanic, Leonardo n’a pas fait mieux pour faire tomber Rose sous son charme , c’est pour te dire ! 

Longue balade, main dans la main à la plage de Palmahim , resto on top de la tour Azrieli , petit dej à Sarona, bain de boue à la Dead Sea, et une nuit blanche sous la couverture étoilée du Negev, où cours de laquelle il t’a sorti au moins 15 fois l’histoire de ton père qui serait un voleur….

Mais plus fort encore. Grace à lui, tu as adopté la shakshuka à 10h du mat’ et tu t’es transformée en traductrice officielle de Riff Cohen .

Les plaisirs simples sont définitivement les meilleurs.

Hélas les vacances touchent à leur fin, ton avion parce soir, et un petit détail t’as complètement échappé : « 3000 kilomètres … » 

—- > Pour laisser tomber, Tapez 1 : c’était juste sympa un été. On respire un bon coup, et on passe à autre chose.

—- > Pour continuer, Tapez 2: Et pourquoi ne pas donner une chance à cette relation. Et si c’était l’homme de ta vie ???

Perso, j’ai tapé 2…

Quelques 0,99 c/€ plus tard j’ai commencé à développer les symptômes suivants :


 SYMPTÔME 1 : MISE SOUS PERFUSION : WHATSAPP EN INTRAVEINEUSE

Une récente étude de la Polytechnique School of London de 2014, a démontré que les relations longue distance (RLD) provoquaient une forte augmentation des cas d’intoxications et d’addictions au mobile et notamment aux applications de chat.

As tu bien lu les petites lignes en bas du contrat de RLD ? Tu sais celles qui stipulent qu’en acceptant la RLD, tu acceptes automatiquement la greffe d’un téléphone mobile à ta main.

Que nenni. Tu signes sans même faire appel à ton avocat.

Cette légère intervention chirurgicale, te permet à présent de scruter à chaque instant ses heures de connexion.

Mais attention, qui dit greffe, dit effets secondaires :

  • Malaises répétitifs, pertes de connaissance, hypoglycémies lorsque plus de 27 secondes se passent sans qu’il ne réponde à tes messages, alors que les 2 petits traits bleus confirment bien la lecture de ceux-ci.

  • Accélérations du rythme cardiaque lorsque sur son statut Whatsapp s’affichent « en ligne » ou « écrit… »
  • Arrêts cardiaques, lorsqu’entre temps, alors qu’il n’a toujours pas répondu (malgré les petits traits bleus), tu l’as vu se connecter 7 fois :

– 16h24
– 16h27
– 17h03
– 17h05
– 18h02
– 23h04

Mais tu es une warrior, et en milieu hostile, tu décides d’apprendre à survivre, telle une finaliste de Koh-Lanta.
Tu es décidée à ne pas perdre la face.

Tu peux le faire ! Oui tu peux le faire. Rester quelques heures sans nouvelles de lui. C’est juste une question de mental…et aussi faut-il l’avouer de Ben’s & Jerry, Monster Munch, et des 10 snickers pour le prix de 7 en ce moment chez Monop…

Bon par contre contrairement à la finaliste de Koh-Lanta…toi chaque jour tu prends 4 kilos au réveil.

  • A 1h04 du matin, Yossi/Eyal/Oren , se manifeste  enfin: « Are you here Yaffa Cheli ? »

Qui dit survie, dit adaptation. Tu vas faire exactement comme lui. Lui montrer ce que ça fait de ne pas donner de nouvelles, laisser passer au moins autant de temps que lui, faire la morte quelques heures. Non tu n’es pas la vengeance. Juste qu’il comprenne.

  • 1h05 : « yes <3 !!! »

SYMPTÔME 2 : LES HALLUCINATIONS

Le problème avec la RLD, c’est qu’elle te fait fantasmer la réalité. Tu vis en permanence sous perfusion de souvenirs qui te raccrochent à cette absence douloureuse du mâle que tu as du laisser contre ton gré à Ben Gurion.

C’est un peu ça le 2ème effet Kiss-cool de la RLD : les souvenirs qui n’en sont plus et qui se transforment en hallucinations. Au fur et à mesure ton cerveau glisse dangereusement vers une idéalisation permanente de cet homme, au point de faire de lui l’être parfait, celui qui cumule l’ensemble des qualités identifiées sur la planète Terre (étude là aussi très sérieuse de la Polytechnique School of London de 2013…si si).

  • IL EST BEAU : mais vraiment beau…et le pire c’est qu’il n’en a pas tellement conscience si si j’te jure ! C’est parce qu’il a chaud qu’il passe tout le temps la main dans ses cheveux). Ryan Gosling à côté, même pas tu te retournes dans la rue.

  • IL EST MUSCLE, sportif, athlétique. Même que l’autre fois il a soulevé 100 kg avec un doigt !. Et dans sa tenue de l’armée, la Kalach à la main, mais OMG , même tes copines ont fait circuler la photo partout sur le net.

  • IL EST GENTIL et attentionné… avant ET après ! C’est fou non ? Non mais c’est vrai quoi ! Quel parisien est capable de te préparer des petits plats aussi sophistiqués qu’une omelette au houmous ?

IL EST INTELLIGENT. Le gars crée ses applis lui-même et a déjà crée sa 3ème start-up ». Zuckerberg, Waze, Shazam…à côté, même pas tu te retournes dans la rue.


LES ENVIES MEURTRIERES

On peut le dire, tu as vraiment ramassé le gros lot avec ton israélien.
Le problème c’est que si toi tu en as conscience, alors il y a fort à parier que tu ne soies pas seule dans ce cas là.

Bien que 3000 kms vous séparent, vous êtes en couple désormais, et ce n’est pas parce qu’il trouve débile de ne pas le préciser sur son Facebook, que tu dois craindre à chaque minute que ton bellâtre se comporte dans son habitat naturel tel un célibataire endurci, un mâle volage, un dragueur invétéré…

Mais il y a un souci. Si tu as laissé ton homme au pays, ta meilleure amie, elle est bien rentrée avec toi. Tu sais celle qui sans que tu ne lui demandes quoique ce soit, tente de te raisonner en te bourrant la tête de phrases aussi stupides que :

  • « tu sais un israélien, sa tient à sa liberté autant qu’à sa stupide bicyclette électrique »

  • « tu sais, c’est très dangereux de vouloir le contrôler car il sera chaque jour confronté à la tentation, aux rencontres, bref il ne fera que vivre sa vie et c’est bien normal. »

  • « tu sais, faut pas te faire d’illusions, il doit déjà être dans les bras d’une autre ».

  • « tu sais, c’est… »

Après avoir balancé ton ex-meilleure amie par la fenètre du 13ème étage de l’immeuble dans lequel tu habites, tu décides qu’il est grand temps d’aller checker son Facebook pour la énième inspection quotidienne (moyenne de 27 fois/jour constatée dans les RLD selon une étude très sérieuse de 2015, de la Polytechnique School of London).

Et là ton cœur s’arrête. Une nouvelle photo vient d’apparaître dans sa timeline.

Une vague de chaleur étreint ton petit corps frêle. Ce même corps qui va muter dans quelques secondes en Hulk version meuf :

Tu cherches ton téléphone, où est ce put… de téléphone. Où ???
Quand enfin tu constates que celui n’a pas bougé, puisqu’il est greffé à ta main depuis le paragraphe 1 de cet article, tu te précipites sur Whatsapp.
Tu vois rouge, tu vas le déchirer. Il va prendre cher le salop !

Tu commences à tapoter nerveusement sur ton clavier, les dents serrées, les yeux révulsés, et la gorge sèche.
Et puis tu effaces.

Et puis tu réecris. Tu effaces. Tu réecris.

Après 30 minutes, tu finis par appuyer sur « entrée »

« Who is this girl standing in the background of your pic babe ? »


Je pourrais encore vous citer d’autres symptômes bien connus en cas de RLD, mais à cet instant précis, le médecin qui vient de quitter ma chambre m’a conseillé de me reposer un peu.

Chronique écrite du Centre de Repos pour adultes – Clinique du Château de Garches – France

 

 

 

 

Diane Salat Baroux

Diane Salat Baroux

Enfin Stagiaire chez Rootsisrael ! Eize Kef ? ! Etudiante a l’EFAP à Paris et amoureuse d’Israël , j’ai enfin pu trouver le prétexte idéal pour m’enfuir de l’enfer parisien pour un bon mois. Une bouffée d’air frais au sens propre comme au figuré.
Habituée de Tel Aviv, je suis passionnée par tout ce qui touche à la créativité ! mon rêve : l’aliya ! ok pas très original je l’avoue ! Je me rattraperai dans mes articles…
Diane Salat Baroux

Laisser un commentaire