Comment fait-on la paix chez les juifs ?

Bon chers lecteurs, après le débat d’hier autour de l’alyah des juifs de France, la team Roots a décidé de ramener la paix parmi les siens. D’ailleurs haverim, qu’est-ce que dit exactement le judaïsme de la paix ? Bon nous connaissons tous « Shalom » mais qu’en est-il dans les Écritures ?

Et bien les rabbins du Talmud, ont fait remarquer que « tout ce qui est écrit dans la Torah est pour la paix. »

Ok d’accord, c’est tout de même mieux, que la vision Feux de l’amour que l’on peut avoir quand on lit l’histoire de Bethsabée !

Les rabbins nous mettent en garde d’ailleurs, contre les causes de la guerre : Celles-ci sont dues aux manques de ressources, telles que la nourriture (enfin on imagine pas les gens se battre autour du gefiltefish chez Roots), ou l’eau, ou bien plus récemment, le pétrole. Mais une autre raison pour laquelle conflit il y a, est, selon l’Éthique des Pères : « parce que la justice a été faite tardivement, ou parce qu’elle a été niée. »

Notre histoire est faite de violences et de guerres, et pourtant le judaïsme choisit de célébrer les faiseurs de paix, parce qu’ils n’oublient pas que tous les hommes, et même nos ennemis, sont l’expression de D.ieu.

Alors bien sûr ; la loi juive régule la guerre et l’auto-défense, parce que celle-ci est autorisée (sinon on ne serait pas là à écrire). Mais tout de même, il n’y a pas mal de tactiques et stratagèmes qui sont bannis : Empoisonner les aliments, détruire les arbres fruitiers, ou bien tarir les sources d’eau et de nourriture ! Par ailleurs dans Devarim, 20 : 10, il est dit que l’on doit toujours essayer de trouver une solution pacifique avant chaque bataille (cela vaut aussi pour les disputes conjugales !), et il est écrit dans les Proverbes 25 :21 que « Si ton ennemi a faim, donne lui du pain à manger. Et si il a soif, donne lui de l’eau pour boire. »

Bon d’accord, c’est bien beau tout ça, mais comment expliquer alors que de tous les peuples, on soit celui qui se retrouve de façon perpétuelle en état de guerre ? C’est tout de même, comme qui dirait… ironique !

Oui très certainement chers lecteurs… Mais nous ne sommes pas exactement responsables des actes et des volontés guerrières des autres hélas…

Comme vous l’avez peut-être entendu, ce moment, beaucoup de gens remettent en question le code éthique de Tsahal en Israël. Ce-dernier, largement inspiré des écrits de la Torah, fait référence à un principe juif bien connu : Yetzer Hara, c’est-à-dire qu’il faut dépasser son inclination à faire le mal pour convertir un ennemi en ami.

Alors la question se pose à vous lekoulam: Doit-on garder nos principes moraux alors même que notre vie est en jeu ?

N’oublions pas qu’en hébreu, Shalom, la paix, vient du mot « entier ».

À très bientôt haverim, et en attendant qu’on puisse tous aller manger du houmous à Jérusalem on vous dit : Shalom, Salam, Peace ! 

Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team

Laisser un commentaire