Pourquoi les feux de signalisation ne sont ils pas au bon endroit en Israël ?

Avant de commencer à vous parler de la signalétique et de la sécurité routière en Israël, je dois vous avouer quelque chose : je n’ai pas le permis ! Voilà, ça c’est fait ! Mais, à ce titre, je me positionne comme une excellente observatrice de la conduite, en mode « Suisse », aussi neutre que possible. Je peux donc écouter, en toute objectivité , les anecdotes de mes amis munis du papier rose (version française) ou de la pseudo carte de crédit (version israélienne).

Et encore mieux, ceux qui essayent de passer de l’un à l’autre.  Comme quand on apprend l’hébreu et qu’on a l’air d’un enfant de 4 ans, quand ils apprennent à conduire en Israël, c’est un peu le « come back » de oui-oui. Non bien sur je ne me moque pas, qui suis-je pour ça ? Je ne sais me servir que de mes pieds, et encore, parfois avec les trottoirs défoncés de Tel Aviv, c’est vraiment pas évident.

Bref, revenons à nos moutons, ou plutôt à nos voitures… enfin bon 4 roues, 4 pattes, c’est kif-kif !

Il y a une chose que j’ai observée et dont tout le monde m’a parlé, c’est le positionnement des feux. Comme aux US, ils sont souvent de l’autre côté de la rue. Ou alors, encore pire, du bon côté de la rue, mais en haut.  En mode barre fixe, comme en gym au JO.

Non mais ils sont sérieux les mecs qui mettent les feux de l’autre côté de la rue, c’est pas la charrue avant les bœufs, c’est juste le tracteur avant l’immeuble ! On veut aller plus vite que la musique, toujours plus vite, on a toujours un coup d’avance mais bon quand même, c’est un peu chelou non ? Finissez un peu les immeubles déjà commencés, mettez les stops et les feux rouges du bon côté de la rue et après on en reparle. Et après les mecs ils inventent Whatsapp et Waze.  Bon ok on est reconnaissant pour ça, mais quand même …

Et les feux en hauteur, on en parle ?

Bon c’est vrai qu’ils ont l’habitude d’avoir la tête en l’air pour surveiller les roquettes  ou les avions de Tsahal, mais quand on conduit quand même, c’est un coup à se briser les cervicales ça. Et puis y’a trop de soleil en Israël, on est ébloui, on voit rien. Après faut pas s’étonner si on ne fait plus la différence entre le rouge et le orange. Enfin, ça, vu comme tout le monde conduit, et encore une fois c’est un point de vu extérieur, je pense qu’en fait, tout le monde se fout royalement de savoir s’il est rouge ou orange le feu. En fait, il faudrait inventer des feux unicolores… vert pour tout le monde ! Tarif unique !

Ou alors ils devraient les supprimer les feux, ça sert plus à rien !

Donc, je vous le dis, au nom de ceux qui ont le permis, on sait plus où mettre les yeux!

Et puis en tant que fille, je vous le dis, ça nous arrive déjà assez dans la rue, au supermarché, ou partout ailleurs de pas savoir où mettre les yeux. Ben quoi ? C’est vrai, ils sont tous super beaux donc on est perdu.

Ok, j’ai compris, je sors !

Sarah Dray

Sarah Dray

« Se définir par ce que l’on est, pas par ce que l’on a », une de mes grandes devises ! Amoureuse des mots donc : des mots drôles (plus ou moins vous verrez par vous-même), des mots chantés (plutôt par les autres), des mots hérités (presque plus que la cuisine), des mots frappés (sur ordi ou sur un débat) des mots échangés (surtout ceux-là en fait) ! Des mots questionnés aussi (vous avez dit juif ?) Et amoureuse des routes, prenez les mêmes adjectifs et recommencez, mélangez le tout et vous obtiendrez la route qui m’a menée en Israël, la rootsisrael 😉
Sarah Dray
There are 2 comments for this article
  1. Tania at 11:07

    Bonjour,
    Je viens de lire ton article, juste pour réagir, je pense au contraire qu’ils sont très bien placé en Israël! c’est le même principe qu’aux USA, en hauteur comme ça tout le monde peut les voir. En France sur la droite il suffit qu’un camion / bus / camionnette se mette à coté de la voiture, et c’est fini on voit rien! Après l’histoire du orange / vert qui sert de démarrage, c’est une autre histoire! Bref, pour une fois qu’une chose est plutôt pas mal ici niveau organisation, en l’occurrence les feux, ne les changeons pas! 😉

Laisser un commentaire