Pourquoi les israéliens vivent-il si vieux ?

Selon les derniers chiffres disponibles sur Internet, on atteint 79,78 ans d’espérance de vie moyenne, soit 76,46 ans  pour les hommes et 83,32 pour les femmes ! Oui, c’est injuste mais c’est partout pareil, les femmes vivent plus vieilles que les hommes.

Bref, revenons à nos chiffres, qui, soit dit en passant, sont  presque équivalents à ceux de la Norvège ou de l’Espagne. Les israéliens sont donc loin devant leurs voisins du moyen orient, puisqu’ils se retrouvent 20ème au classement mondial. En plus, si on regarde de près, il y a devant Andorre et Monaco.  C’est sérieux ? Évidemment si on prend en compte les pays où les gens ont tous plus de 6 chiffres sur leurs comptes  banque, on va pas s’en sortir…

Bref, posons-nous la bonne question : pourquoi les israéliens vivent-ils plus vieux que leurs voisins ?

Quelques hypothèses peuvent être avancées :

–        On pourrait croire que c’est à cause des avancées technologiques. Après tout, Tel Aviv est une des 20 premières technopoles au monde, le pays des start up, tout ça tout ça ! Les mecs sont à la pointe de la technologie en appareils médicaux, ça pourrait avoir un lien.

–         Cela pourrait être du fait d’une activité intellectuelle intense qui stimule les troupes. C’est vrai, que sans alimenter les clichés, pour un petit pays comme ça, ils ont beaucoup de prix Nobel, ça pourrait avoir un lien…

–        Cela pourrait être dû à bonne hygiène de vie. Enfin si vous croyez 2 secondes à cette dernière phrase, vous pouvez direct prendre un billet pour votre PREMIER voyage en Israël. Ici ils mangent des Bambas, le Curly local, et des graines de tournesols toute la journée… donc c’est certainement pas ça !

–        Alors, c’est peut-être parce qu’ils font du sport. Ils y ont été habitués à l’armée et ils s’entretiennent. Enfin, le sport, c’est un truc plutôt dangereux pour la santé : vous vous êtes déjà fait une entorse en mangeant un burger vous ? Bon ok,  ça c’est juste mon excuse pour ne pas en faire, rien à voir avec les hypothèses avancées ici.

–        Dernière tentative : ça pourrait être parce qu’ils sont heureux. Vous ne l’aviez pas lu cet article ? http://www.timesofisrael.com/israelis-ranked-11th-happiest-people-in-the-world/

 

Je vous arrête tout de suite, ce n’est rien de tout ça !  J’ai découvert, depuis que j’habite ici,  ce qui les faisait tenir si longtemps… c’est le froid ! Le burd, le gel, le glacé, le surgelé… vous l’appelez comme vous voulez mais ils aiment se les peler.

Comment ça il ne fait pas froid en Israël ? Avez-vous déjà entendu le mot « mazgan » ?

–        Le mot « mazgan » est le premier mot que j’ai appris en hébreu. On était en 99, et déjà la « clim » comme on ‘’appelle en France sévissait sérieusement dans les bus de tout le pays. Allant de 10 à 20 degrés, ils ont plutôt tendance à la mettre au minimum quand-même. Si bien qu’en fait t’es beaucoup plus malade l’été que l’hiver dans ce pays.

–        Le « mazgan » ici c’est comme un l’hiver avant l’hiver. A Tel Aviv, le thermomètre descend rarement en dessous de 10, donc ils font une simulation l’été dans les transports, les magasins, les maisons, PARTOUT ! Et oui les israéliens ont toujours un coup d’avance,  ou de retard, ça dépend comment on voit les choses.

–        ce qui est intéressant avec le « mazgan », c’est que par une température pareille dehors, les mecs seraient en mode grand froid : doudoune, cagoule et tout le tintouin…. Mais là non, ils sont en détente : t-shirt, lunettes de soleil, et genre ils te regardent de travers si tu as le malheur de dire qu’il fait froid.

Non mais allo ?

Ce serait donc ça le secret, inspiration « Hibernatus », congelez moi tout ça vu que le froid conserve les chaires, les os, les peaux et tout et tout. Moi je vous le dis, les meufs qui écrivent dans ELLE peuvent aller se rhabiller avec leurs conseils à 2 balles ! Elle est ici la vraie recette, donc dorénavant : plus de sport, plus de régime bidon, juste la température à 15 chez vous. Elle est pas belle la vie ?

Petit conseil de pour la route tout de même :, ne pas confondre « car li » (j’ai froid) et « ani car » (je suis froid). C’est comme pour « ham » (chaud) : c’est  pas pareil « ham li » (j’ai chaud) et « ani ham » (je suis chaud). Je vous préviens parce qu’avant je disais à tout le monde que j’étais chaude, alors que j’avais juste chaud. Oups…

Sarah Dray

Sarah Dray

« Se définir par ce que l’on est, pas par ce que l’on a », une de mes grandes devises ! Amoureuse des mots donc : des mots drôles (plus ou moins vous verrez par vous-même), des mots chantés (plutôt par les autres), des mots hérités (presque plus que la cuisine), des mots frappés (sur ordi ou sur un débat) des mots échangés (surtout ceux-là en fait) ! Des mots questionnés aussi (vous avez dit juif ?) Et amoureuse des routes, prenez les mêmes adjectifs et recommencez, mélangez le tout et vous obtiendrez la route qui m’a menée en Israël, la rootsisrael 😉
Sarah Dray

Laisser un commentaire