Nati
NATI

Une fois n’est pas coutume, un journal français parle d’Israël avec le titre/punchline « Cisjordanie : Raids israéliens dans des colonies »

Cet article a été écrit par le Figaro mais j’aurais tout aussi bien pu prendre n’importe quel journal.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/08/09/97001-20150809FILWWW00045-cisjordanie-raids-israeliens-dans-des-colonies.php.

Si l’on en croit notre bon vieux Larousse, nous obtenons la définition suivante :

Raid (nom masculin) : Incursion rapide exécutée en territoire inconnu ou ennemi pour recueillir des renseignements, capturer des prisonniers ou du matériel, bombarder un objectif, etc.

 


Que devons-nous comprendre ?

Lorsque l’on parle d’Israel, le mot « Raid » est souvent associé au mot « aérien ». A la première lecture de ce titre je me suis réellement demandé si nous avions attaqué militairement la Judée Samarie. Ce titre, accrocheur, ou voulant attirer le lecteur le conditionne déjà dans sa lecture dudit article.

Sans aller plus loin, si je vous demande de quoi va parler cet article vous pourriez me répondre

  • Israel a bombardé la Cisjordanie
  • Israel a bombardé des palestiniens en Cisjordanie
  • Israel a bombardé des « camps » palestiniens en Cisjordanie
  • Voir pire ….

Mais en aucun cas vous ne pourriez me dire que Israel fait la chasse aux extrémistes juifs suites aux récentes attaques en Judée Samarie contre des palestiniens. Et c’est pourtant de cela que l’article parle. Etonnant quand même.

Sachez que parmi les lecteurs de news sur Internet beaucoup se contentent de ne lire que les titres pour être « informés ». Cela les aidera plus tard à parler de l’actualité « qu’ils suivent de près » pour briller en société.

 


Quel but ?

A part pour faire de l’audience je ne vois pas réellement quel est le but de ce titre. Cela ne fait que renforcer les haines et les discours extrémistes que l’on peut lire à longueur de journée sur les réseaux sociaux. Le résultat leurs importe peu, ils veulent des consultations, des partages, des likes. La course à la popularité est lancée peu importe l’utilisation (abusive) de la langue française. Je suis réellement choqué de voir chaque jour comment les journalistes internationaux peuvent déprécier Israel à ce point.

Messieurs les journalistes, vous rendez-vous compte du poids des mots ou bien est-ce par pur plaisir de jeter de l’huile sur le feu que vous vomissez vos articles ? Vous ne faites qu’attiser les haines et ne favorisez en rien quelque processus de paix que ce soit.

 


Références antérieures avec les mots clefs raid/Israel

Suite à une attaque à la roquette sur Israel, on vous parle d’un raid aérien comme le titre ne vous le dit pas.

Suite à une attaque à la roquette sur Israel, on vous parle aussi d’un raid aérien comme le titre ne vous le dit pas non plus.

Suite à la guerre en Syrie et les tensions avec l’Iran, on vous parle d’un raid aérien par hélicoptère comme le titre ne vous le dit pas.

Suite à la guerre de l’été dernier opposant le Hamas a Israel, on vous parle de raid aérien comme le titre ne vous le dit pas.

Il y a beaucoup d’autres sources que vous pourriez trouver par vous-même. Le déplacement du conflit israélo-palestinien est imputable à nos journ(extrem)istes internationaux.

(162)