Quand comique rime avec antisémi… oh pardon, antisioniste.

Ça s’est passé le 3 décembre, mais les journaux Israéliens n’en ont parlé que cette semaine: peut-être ont-ils dû attendre quelques jours pour retrouver leur voix après avoir découvert la dernière des désormais récurrentes sorties antisémites (oh pardon, antisioniste: c’est la terminologie « politically correct » de nos jours) de la chaine anglaise BBC. Il s’agit d’un sketch de camera cachée, enfin c’est comme ça qu’ils l’appellent là-bas, car il y a très peu de caché dans la propagande antisioniste dont BBC est totalement imbibé, au point d’en faire même du soi-disant humour: dans ce « sketch » donc, nous voyons de faux ouvriers de l’ambassade Israélienne de Londres se présenter à la porte des magasins du quartier pour annoncer aux propriétaires que dorénavant leur magasin sera confisqué pour pouvoir agrandir l’ambassade Israélienne même, tout cela sans présenter aucun permis ou document car, disent-ils aux pauvres victimes choquées, « cette terre nous a été donnée par Dieu » ou « c’est dans notre droit de nous approprier de votre terre » ou encore « cette terre nous appartenait avant qu’elle ne vous appartienne, donc nous ne reprenons que ce qui nous revient de droit ». Pour rendre les propos de ces ouvriers encore plus extrêmes et injustifiés (ce qui revient à être encore plus marrant, apparemment, selon les standards de BBC), il est expliqué que cette confiscation est nécessaire car l’ambassade veut construire un conservatoire; en d’autre mot, une raison totalement absurde pour s’approprier de ce qui appartient aux autres.

[mom_video type= »youtube » id= »https://www.youtube.com/watch?v=e6KqarWbN7A#t=15″]

La référence au conflit israélo-palestinien n’est absolument pas cachée: au début de l’émission une voix explique que si « l’on veut être sûr de ruiner un diner en compagnie, il suffit de proposer le sujet du conflit israélo-palestinien: la bagarre est garantie… spécialement si vous êtes a une Bar-Mitsva »; le sketch est donc introduit en posant deux parallélismes:

  1. Ce que le spectateur va voir, à savoir une appropriation illégale, insensée et injuste de la possession d’autrui,  n’est que la parodie de ce qui se passe réellement entre Israéliens et Palestiniens (la parodie consistant simplement à pousser vers l’extrême la réalité, pas un mensonge)
  2. Les Israéliens et les Juifs c’est la même chose, car si la bagarre est garantie en introduisant le sujet du conflit a une Bar-Mitsva (récurrence juive et non pas israélienne), c’est que l’identification juif=israélien est totale, peu importe les positions personnelles de chaque juif qui peut être en accord ou en désaccord avec les politiques de l’état d’Israël.

 

Bref, ce sketch nous prouve que l’antisionisme, du moins celui de BBC, est bel et bien de l’antisémitisme: quand on fait un amalgame entre Israéliens et Juifs, ce même amalgame se fait dans la haine vers les deux catégories.

Qui plus est, il faut comprendre que le stéréotype de l’Israélien volant la terre des autres n’est que le dernier d’une longue liste de stéréotypes contre les Juifs, ou plutôt faudrait-il dire il n’en est que la triste évolution: autrefois, le Juif tuait les enfants chrétiens pour faire le pain azyme; aujourd’hui, l’israélien tue les Palestiniens pour pouvoir en revendre les organes sur le marché noir. Autrefois, le Juif volait l’argent des chrétiens pour conquérir le monde; aujourd’hui, l’Israélien vole la terre des Palestiniens pour coloniser le Moyen Orient (et bien sûr, conquérir le monde). Et ainsi de suite.

 

Faut-il crier au scandale et dénoncer BBC, ou plutôt laisser passer ce genre d’antisémitisme sous silence, en espérant que BBC ait tellement peu de public que ce « sketch » sera bientôt oublié?
En attendant de trouver la bonne recette pour réagir de manière intelligente, espérons au moins que les auteurs de BBC ne soient pas au courant du stéréotype qui compare les soldats israéliens aux SS nazis: le « sketch » qui en sortirait risquerait de fâcher plus de monde que celui-ci, et si on fâche des gens autres que les Juifs, et bien, ce n’est déjà plus très marrant.

Nadia

Nadia

Italienne, Américaine et Israélienne (il y avait une offre au Ministère : 3 passeports au prix de 2), Nadia aime faire semblant d'être Française mais elle ne mange pas assez de Camembert pour être crédible. Nadia vit en Israël depuis 2008 et, pour son travail, elle écrit beaucoup sur Israël et sur les femmes Juives; à ses heures perdues, elle écrit sur Israël et sur les femmes Juives. Du coup, Nadia est un peu obsédée avec Israël et les femmes Juives. Mais à part ça, parfois elle est sympa.
Nadia

Laisser un commentaire