Quand la Tunisie ouvre ses portes aux touristes Israéliens

Le pèlerinage à la Ghriba, on le sait, c’est the social event annuel chez les Juifs tunisiens. Alors oui c’est sûr c’est pas exactement la fashion week à Paris ou à TLV mais bon, les traditions sont sacrées.

Le problème c’est que depuis l’an 2000 et le début de la 2nde Intifada, il n’existe plus de relations diplomatiques entre la Tunisie et Israël. La Révolution de Jasmin n’a pas vraiment aidée à améliorer les choses. Il y a tout juste un mois on apprenait que des touristes israéliens à bord d’un navire de croisière danois n’avaient pu débarquer à Tunis. Bon c’est sûr, ça jette un froid. Surtout quand les partages facebook de la nouvelle donnaient des commentaires tels que :

commentaire facebook

En toute honnêteté cher lecteur roots, de toi à moi, je ne crois pas avoir, en tant que juif, d’autre pays qu’Israël. Mais en vertu des 500 et quelques années que mes ancêtres ont passé dans ce pays, j’aimerais tout de même me dire que je pourrais prendre l’avion, et entrer en Tunisie avec mon passeport bleu marine, frappé d’une Menorah en or, et des caractères hébreux.

Cher lecteur Roots si toi aussi c’est ton cas, alors ceci n’est plus un fantasme ou un rêve : ce matin, il y a exactement 55 min, j’apprenais que la Tunisie autorisait l’entrée de touristes israéliens sur son sol. Quel acte magnanime ! Trop magnanime pour l’opposition tunisienne apparemment, qui accuse le Premier Ministre de vouloir « normaliser les relations avec Israël » et demande à ce que le ministre du Tourisme et le ministre de l’Intérieur soient auditionnés par le Parlement.

 

Et en lisant cela une phrase m’est revenue.

 

Une phrase dite il y a bien longtemps, dans un contexte bien différent, mais dont l’écho, hélas, continue de résonner jusqu’à aujourd’hui, avec une actualité qui n’est que trop terrifiante.

 

La Paix viendra quand les Arabes aimeront leurs enfants plus qu’ils nous haïssent.

 

Je ne crois pas avoir entendu parlé d’une reprise du secteur touristique tunisien après son effondrement pendant les troubles qui ont secoué le pays. D’ailleurs suite à « l’accident » de la croisière le mois dernier, la compagnie danoise propriétaire du navire, a décidé de supprimer la Tunisie de ses destinations. C’est dommage de s’auto saboter par obscurantisme, surtout quand tu sais qu’en 2010, le tourisme en Tunisie a contribué à hauteur de 7 % au PIB, a couvert 56 % du déficit commercial et a employé 400 000 personnes.

Si l’opposition tunisienne aimait plus ses enfants qu’elle nous haït, elle serait ravie de voir arriver des touristes israéliens, fiers de leur sionisme, fiers de leur héritage séfarade, ce qui serait une belle preuve pour le monde, que la Tunisie est en train de redevenir une destination touristique, et cela, l’économie tunisienne en aurait bien besoin.

Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team

Laisser un commentaire