Toutes ces questions qu’on en a marre d’entendre pendant Pessah

On ne vous a toujours pas convaincu de faire votre Aliyah? Et pourtant nous ne ménageons pas nos efforts chez Roots…

Cette période de Pessah est pourtant la meilleure pour envisager de faire votre Aliyah… surtout si vous avez des collègues et des amis non-juifs qui vous font ces innocentes reflexions…

Rien de méchant, juste qu’au bout de la 863ème fois, on en peut plus.

Voici une petite liste des questions et reflexions que vous n’aurez plus à entendre une fois que vous aurez fait votre Aliyah:

 

1. “Joyeux Pessah! Euh… ça se dit Joyeux Pessah?

– Oui, oui, tu peux le dire….

 

2. Ça parle de quoi déjà Pessah??

– Les 10 commandements avec Charlton Heston, tu connais? Je crois que ça devrait te donner une bonne idée de ce que c’est alors.

 

3. C’est cette fête où vous jeûnez pendant un mois?

– Euh.. non, ça c’est pas chez nous.

 

4. Ah oui, c’est celle ou vous ne mangez pas de pain.

– Ouais… parmi plein d’autres choses.

 

5. Mais sinon, vous pouvez manger de tout.

– Non, on ne peut pas manger grand chose non plus, surtout que je suis ashkenaze.

 

6. Hein? Tu peux manger quoi alors?

– Tout ce qui ne contient pas du blé, l’avoine, le seigle, l’orge, le riz, le maïs, les haricots, les lentilles, les pois, le soja, les arachides ou de graines de sésame (pour ne nommer que quelques ingrédients)… Je t’ai dit que j’étais ashkenaze?

 

7. Et ça dure combien de temps?

– Huit insupportables jours sans pain… et bientôt sept je l’espère quand je serais parti d’ici.

 

8. Ah et après vous avez huit jours de cadeaux comme pendant… euh… ah, Hannukah?

– Si pour toi la constipation est un cadeau, alors oui.

 

9. Oh, c’est rien, nous pendant le Carême nous devons renoncer à une chose pendant 40 jours!

– Mais justement, vous ne renoncez qu’à UNE chose!

 

10. C’est pas là que vous pouvez vous saouler la gueule?

– Euh.. tu veux dire avec du vin casher et de la boukha???

 

11. Quelle chance, tu peux partir du travail plus tôt…

– Crois-moi, je préfèrerais être ici et pouvoir manger du pain.

 

12. J’adore la Matza, c’est comme la Wasa!

– Si tu étais OBLIGÉ d’en manger, tu n’aimerais pas ça.

 

13. Oh, je peux avoir un petit morceau de ta matza?

– Mais j’ai que ça à manger!

 

14. Oh! c’est celui tout simple… j’en avais gouté une fois avec plein de céréales dedans, c’était super bon.

– Oui, c’est sans doute pour ça qu’il n’est pas casher lepessah…

 

15. Oh, des galettes de pommes de terre! Je peux goûter aussi???

– Euh, dans « j’ai que ça à manger », c’est quelle partie que tu n’as pas compris?

 

16. J’en ai pas mangé depuis des années!

– Je te donne la recette et tu en fais chez toi ce soir.

 

17. C’est marrant, c’est écrit en hébreu sur ton livre.

– Oui, c’est une Haggada de Pessah

 

18. Ah, et ça raconte quoi?

– Dieu seul sait… y’a pas les voyelles.

 

19. Tu ne sais même pas lire l’hébreu!!!

– Si si, mais uniquement le jour de ma bar mitsvah

 

20. AH… euh… et ça tombe quand cette année?

– Oublie ce que je viens de dire… d’ailleurs oublie-moi tout court.

 

21. Tu pars plus tôt du travail… mais Daniel est juif, et pourtant il ne part pas avec toi?

– Faut croire que Daniel n’est pas si juif que ça…

 

22. Tu ne goûtes pas au gateau d’anniversaire d’Ali?

– Sans doute car il contient TOUS les ingrédients dont je t’ai parlé plus tôt….

 

23. Tu veux qu’on commande une pizza?

Tu te fous de moi?!

 

24. Quoi? Tu ne peux même pas avoir de la pizza??

– A moins que Pizza Hut ne livre des chizzy crust dans des matzot, non.

 

25. Tu ne viens pas à l’apéro après le taff?

– Tu sais ce qu’il y a dans les alcools qui sont servis ou je te refais la liste?

 

26. Je peux goûter un peu de ton chocolat casher?

– Comme tu m’as déjà bouffé de ma matza et de mes latkes… fais-toi plaisir.

 

27. Beurk, c’est pas top.

– 568ème fois: c’est tout ce que j’ai à bouffer.

 

28. Et tu fais quoi pour Pâques?

– Je songe sérieusement à me pointer chez toi pour bouffer tout ton chocolat…

 

 

Adapté de : http://www.buzzfeed.com/jaimieetkin/27-things-jews-are-tired-of-hearing-on-passover

Israel Tavor

Israel Tavor

Né entre l'Europe et l'Amérique, juste au milieu de l'Asie, Israel Tavor sort diplômé de neuro-physique quantique à l'Université du MIT à Harvard. Parti soigner des enfants malades en Afrique au Vietnam, il retire de cette expérience de vie un livre,qui deviendra un best seller, La Bible. Sentant l'appel du Moyen Orient, Israel Tavor vient s'y installer, qui, grâce à sa seule présence, est connu dans le monde entier sous le nom de "Terre Sainte". En son honneur, le pays a voté à l'unanimité un changement de nom afin de s'appeler comme lui. C'est à la fois sa sagesse et son savoir qu'il a décidé de partager avec nous... Merci à toi.
Israel Tavor

Laisser un commentaire