Si depuis Israël tu achètes sur Internet des produits de l’étranger, alors sache que…

Dray Dray

Dray & Dray

Tu as l’habitude de commander des produits sur Internet ?

Alors sache que conformément à la loi israélienne, si tu importes des produits depuis l’étranger, d’une valeur de moins de 75$ (frais de livraison et assurance exclus), tu seras sur ces mêmes produits entièrement exonéré d’impôts.

Par contre, et malheureusement pour tes addictions, il est utile  de préciser que cette exonération ne s’applique pas sur l’importation des produits suivants :

  • Tabac.
  • Alcool.

Oui on sait tu es triste, mais le gouvernement n’entend pas encourager tes vices, et ça peut se comprendre !

De plus, note que tu seras également exonéré des frais de douane pour l’importation de produits dont la valeur ne dépasse pas les 500$.

C’est pourquoi lorsque tu importes un produit dont la valeur se situe entre 75$ et 500$, tu devrais t’ acquitter de la TVA – Maam (17%), mais douvdavan sur le ouga, tu ne paieras  pas les frais de douane.

Attention cependant :

Si tu as une montre ou un téléphone qui donne aussi l’heure, tu vas pouvoir contourner la règlementation fiscale de manière tout à fait légale. Et oui !
Sache que si 2 colis sont envoyés par le même vendeur, à destination du même consommateur final (donc toi), dans un délai de 72h,  ceux-ci seront considérés comme un seul et même colis, et les taxes d’importation seront calculées en fonction de la valeur totale des 2 colis.

Tu l’auras donc compris, puisque tu es malin, mieux vaut attendre une petite semaine avant de faire une nouvelle commande sur ton site préféré.

Une autre petite précision : Concernant les frais de livraison, s’ils sont encaissés par le vendeur ils rentrent dans le calcul des 75$, l’exonération de ces frais n’est valable que si tu les paies directement à la société de livraison (Fedex, Chrono 24 etc…).

Pourquoi sommes-nous taxés sur les achats que nous faisons sur Internet ?

Nous payons le produit déjà assez cher me diras-tu un peu énervé, et on ne parle même pas ici des frais de livraison démesurés que prennent la liberté de réclamer parfois certains sites Internet.

La réponse à cette question est en réalité toute simple mon ami: Le gouvernement israélien souhaite encourager la consommation dans les commerces locaux, et souhaite éviter que ton argent  (enfin ton découvert autorisé) ne sorte du territoire.

En appliquant des taxes importantes sur les biens importés, le gouvernement dissuade certains consommateurs d’aller faire leurs emplettes à l’étranger et favorise ainsi les entrepreneurs locaux.


Quelques exemples quand même pour mieux comprendre cette taxe:

Exemple 1:

Imagine tu décides d’acheter des vêtements pour ta femme ou ton homme (ben oui tu es généreux(se) et attentionné(e) sur Internet, pour une valeur de 65$.

Les frais de livraison qui te sont demandés sont de 20$. Nous obtenons donc si tu suis bien un total à payer de 85$.

Quand bien même tu dépasserais le montant de 75$, tu seras de toute façon exonéré d’impôts sur cet achat, étant donné que la valeur du bien ne dépasse pas les 75$.

Exemple 2:

Tu as eu une idée de génie. Pour l’anniversaire de ta femme, tu décides d’acheter un grille-pain sur Internet, d’une valeur de 275$. (oui, c’est un grille-pain haut-de-gamme)…

Pour lire la suite rendez-vous sur le site du cabinet Dray & Dray.

Dray Dray

Dray Dray

Présents en Israël depuis plus de 10 ans, et diplômés de l'ordre des Experts Comptables en Israël, nous avons décidé d'ouvrir notre propre cabinet : DRAY & DRAY, basé à Jérusalem.
Nous mettons notre expérience israélienne au profit du public francophone, afin de faciliter l' Alya de certains, et de décrire les fonctionnements du système économique et juridique de notre beau pays.
Ainsi vos droits en tant qu'employé en Israël, vos fiches de paies ou vos divers avantages fiscaux n'auront bientôt plus de secrets pour vous.
Dray Dray

Laisser un commentaire