Dans la famille Jaffrey, je demande la soeur…

Vous vous souvenez de l’histoire Sarah Tiziana Jaffrey ? Cette jeune fille qui traitait de chienne le jeune bébé israélien tué à la station de tramway ?

Rappel des faits : au départ, juste un pseudo, @stjaffrey. Qui profère des propos antisémites, des injures, des tweets insoutenables. Qui se met à menacer (notamment l’une de nos collaboratrices), avec cette assurance qu’on ne la retrouvera jamais, derrière son pseudo quelque peu mystérieux.

Et puis les associations s’en mêlent. On retrouve le nom. @stjaffrey est Sarah Tiziana Jaffrey, de Genève. Tout le monde s’y met, Inglorious Basterds, la Cicad, la presse locale et communautaire, Gregory Chelli… elle est retrouvée, licenciée par son employeur, bannie. Sarah Tiziana Jaffrey devient la cible de tous ceux qu’elle a pu insulter violemment par messages de 140 caractères.

L’une de nos contributrices, en relation avec la famille, suit le dossier de près depuis le début. A l’aide de recherches un peu poussées, elle entre en relation avec la famille, mère et soeur. Celles-ci tombent des nues. Certes, elles savent que Sarah souffre de nombreux problèmes, mais aucune d’elles n’a mesuré l’étendue des dégâts.

Et un jour, après avoir dévoilé l’identité de Sarah, fleurissent ci et là des menaces directes à la famille. Avec des internautes qui proposent de livrer l’identité et l’adresse des parents, de la famille. D’un coup, certains justiciers en herbe ont souhaité en découdre.

La ligne jaune a été franchie.

On ne touche pas aux familles.

Sarah est coupable, la justice existe, elle fait son travail.

Sarah va être punie.

Et la famille souhaite ce soir s’adresser à vous :

 

 
 « Je suis la sœur de Sarah Tiziana Jaffrey et les opinions que je vais exprimer maintenant sont également partagées par mes parents. Je tiens avant tout à clarifier une chose : les propos nauséabonds tenus par ma sœur nous ont profondément choqué et dégoûté et JAMAIS de telles idées n’ont été exprimées au sein de notre famille. Mes parents sont des personnes ouvertes et tolérantes, nous avons eu une éducation chrétienne mais pas extrémiste et nous avons toujours été élevées dans le respect des autres, quelle que soit leur origine, leur nationalité ou leurs croyances. L’antisémitisme n’a jamais eu de place dans notre famille, pas plus que toute autre forme de racisme ou de xénophobie.

Je ne sais pour quelle raison ma sœur tient des propos aussi haineux mais je tiens à insister sur le fait que nous n’en sommes nullement responsables. Vous devez savoir que Sarah Tiziana est ce qu’on appelle « borderline », il s’agit d’une condition psychiatrique qui ne peut se guérir, les personnes atteintes doivent apprendre à vivre avec. Vous imaginez bien que mes parents n’ont pas attendu ces derniers incidents pour agir et offrir à ma sœur une prise en charge psychiatrique à ma soeur, elle a participé à différents programmes depuis de nombreuses années avec très peu de succès malheureusement. Je vous remercie de ne pas blâmer mes parents (ni les médecins) pour cela, ce problème ne peut se résoudre d’un coup de baguette magique et mes parents se retrouvent très démunis. Je sais qu’ils cherchent en ce moment d’autres avis médicaux mais comme je l’ai dit plus haut, cette pathologie ne se guérit pas.

Par ailleurs, j’ai appris avec inquiétude l’existence de menaces voilées envers ma famille qui circulent sur internet (du genre « je sais où habite le père »). Je vous implore de ne PAS toucher un seul cheveux de mes parents, ils souffrent bien assez comme cela. Par ailleurs, j précise que ma sœur ne vit pas avec mon père (qui n’a jamais été diplomate à l’OMC mais passons… ). D’une part, comme je l’ai dit plus haut, mes parents sont des gens bien qui exècrent l’antisémitisme et ont été très choqués, comme moi-même, par ces propos. D’autre part, j’ai le regret de vous dire que s’en prendre à nous n’affectera absolument pas ma sœur, je pense malheureusement qu’elle se fiche complètement de ce qui pourrait nous arriver.

C’est à elle de payer pour ce qu’elle a fait/dit, pas la famille. J’imagine que vous savez que les propos qu’elle a tenus sont punis par notre code pénal (article 261bis du code pénal suisse me semble-t-il). Laissez donc la justice faire son travail ! La loi est de votre côté, alors pourquoi recourir à la violence?

Une dernière chose : je souhaiterais que ce texte NE SOIT PAS PUBLIE COMME TEL sur les réseaux sociaux et que mon nom ne soit EN AUCUN CAS cité (vous pouvez me mentionner en tant que « sœur de Sarah Tiziana »). Libre à vous de résumer la teneur de mes propos comme vous le souhaitez.

Je vous remercie d’avance pour votre compréhension.

Cordialement. »
 
Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team

Laisser un commentaire