The Block

Myriam Boublil

Toi, l’oiseau de nuit tel avivien qui enchaine les sorties, oui toi là… surtout… ne va jamais au block ! Tu en as peut être entendu parler depuis les banquettes du Clara ou le bar du Radio et la réponse est NON, surtout, n’y va jamais ! Comme on est sympas, on va t’expliquer pourquoi il ne faut surtout pas aller au block :

1. Tu seras déconnecté du monde.
C’est annoncé dès l’entrée, l’utilisation des portables est interdite sur la piste. Comment au juste es-tu supposé survivre sur la piste sans pouvoir faire de selfie ? Sans tagguer tes potes ? Ou sans regarder qui de Tinder est à côté ? Ben voilà, tu peux pas. Du coup, pendant les heures que tu passeras au Block, tu seras obligé d’être concentré uniquement sur la musique et l’alcool. Dure la vie.

2. On y fume
Pas dans la grande salle (quoique…), mais dans la salle secondaire, fumeur. T’imagines ? Fumer en club ? T’avais pas fait ça depuis la loi Evin, et tes poumons t’en remerciaient. Bon ça t’a valu trois bronchites pour cause de clope dehors dans le froid en mini short mais bon… là, au Block, c’est comme tu veux ! D’ici à ce que tu te remettes à aimer ça… non, le Block, c’est trop dangereux pour toi, n’y va pas !

3. On y boit
Et c’est pas si cher. La première fois où tu vas au block, tu te fais faire une carte de membre, qui te donne droit à des chasers gratuits. T’imagines ? Ton foi va avoir de gros problèmes si tu passes tes nuits au block, vu que les barmen, étant très bien organisés, limitent ton temps d’attente, et qu’en plus les consos ne sont pas chères ! Si tu vas trop au block, tu vas te retrouver sur le site des AA pour savoir si tu as un problème de dépendance, et nous, on aurait ça sur la conscience.

4. Parce que y’a que des têtes d’affiche !
Oui, fini la découverte du DJ polonais minimal chic. Au Block, tu ne vas retrouver que des pointures… les DJs du monde entier viennent y jouer, même les DJs de ton adolescence ! Alors venir écouter Laurent Garnier au block alors que tu peux l’écouter tranquillement à la maison… on dit non ! Reste chez toi !

5. Parce que t’es même pas obligé de te saper
Oui, jeune fille, tu oublies la micro robe et les talons de 14, au block, tu peux même rentrer en jean baskets. Et toi jeune homme, tu n’es pas obligé de forcer sur le gel. Alors du coup, les gens, au block, ils ont l’air normaux. T’imagines ? Aller clubber avec des gens normaux ?

Voilà cher lecteur, j’espère que tu suivras bien mes conseils, car après tout, qui veut aller écouter du gros son dans un club où l’on peut fumer, où l’alcool coule à flots et où l’on peut tous rentrer ? Hein ?

Myriam Boublil

Myriam Boublil

Partout... je suis partout. Tout, je testerai tout pour mes petits Rootsiens. Du dernier bar à la mode au cours de yogalates, en passant par le boui boui que vous n'avez jamais remarqué... je mets mes sens, articulations et papilles à rude épreuve pour partager avec vous tous ces endroits qui vont vous faire vibrer.
Alors qu'est ce qu'on dit ?
Myriam Boublil

Laisser un commentaire