Tu es tout(e) seul(e) (enfin, avec tes parents, ce qui revient à exactement la même chose), touriste en Israël, et tu as envie de te faire plein d’ami(e)s, et voir plus si affinité (ce qui est même l’essentiel). Mais ton niveau d’hébreu n’est pas top et ton accent en anglais est tellement ridicule que l’on croit que tu t’exprimes en suédois, ce qui, associés à ta timidité, n’aident pas.

Et pourtant, Rootsien(ne) coquin(e), tu es comme tout le monde, et tu as des besoins à assouvir, SURTOUT en vacances !

 

Pour cette journée spéciale #SexOnTheTayelet, la Team a choisi de te présenter la dernière arme de Tsahal, le nec plus ultra du sex 2.0, la bombe H du dating, le e-shiddouch de tes soirées : Tinder.

Tinder, c’est l’outil de drague number one en Israël ! Tu te souviens de ce temps lointain où on t’arrangeait des dates ou que Tata Jacqueline de Netanya profitait de tes vacances en Israël pour te présenter toutes les petites filles de ses copines ? Et bien cette époque est révolue, alors mets à jour tes techniques, et plutôt que d’aller jouer le BG en boîte, télécharge Tinder, et suis nos conseils 100% Roots !

Étape number 1 : Avoir facebook.

    

Indispensable afin de pouvoir se faire accoster virtuellement, avoir un compte facebook, avec plein de photos, de selfies, de tout et de n’importe quoi (surtout n’importe quoi)

Étape number 2 : Choisir des photos adéquates.

 

What to do : Régler ses photos afin d’y apparaître comme une personne saine et équilibrée, sans relation ambiguë avec une fille ou un garçon qui apparaîtrait trop souvent sur tes selfies.

 

What not to do : Y aller en mode « fake » naturel : le nudisme sur Tinder est fortement déconseillé, de même que les photos exhibant une trop grande présence mammaire pour vous les filles, et de faux pectoraux retoucher à photoshop pour les garçons. On a envie de rester classe pour ne pas faire trop désespéré tout de même… (même si c’est pourtant le cas)

 

Étape number 3 : Liker ou passer ?

      

What to do : Cette étape dépend de ton choix de photo. Si tu as suivi notre conseil, et fait un choix minutieux de photos, alors tu peux te permettre d’aller au-delà de la photo et essayer de voir quelles pages facebook vous avez en commun… et il n’est pas rare de se rendre compte que l’on a des amis en commun !

What not to do : Bien que techniquement, faire du sport soit très fortement recommandé, un petit conseil, surtout n’enchaîne pas les « likes », parce qu’à part un pouce droit super musclé, ça n’aboutira pas à grand chose, et puis, ça fait cheap !

 

Étape number 4 : It’s a match !

What to do : Ok ça y est, vous vous êtes likés, vous pouvez  enfin communiquer, c’est surtout pas le moment de lâcher une mauvaise blague, de faire son lourd, ou de se montrer trop fougueux. Sois cool, subtil et détendu… Le plus dur est fait maintenant il faut juste préparer son date…

 

What not to do : Tout ce qui est déconseillé ci-dessus ! Il n’y a rien de pire qu’une personne qui cherche à aller plus vite que la musique en Israël. Leat leat haverim… leat leat !

Bon et comme Tinder marche en fonction de ta localisation, essaye pas de l’utiliser pendant ton trip dans le Néguev… Ça risque de pas donner grand chose !

 

Notre dernier conseil ?

Le « Hot Spot » Tinder ou Comment être sûr de ne pas se retrouver tout seul devant son smartphone ? Un bar spécialement adapté conviendra : Le Zoubizou sur Ben Yehuda 186 !

Alors te voilà armé(e) et paré(e) à venir draguer en Terre Sainte ! Mais t’en fais pas, on ne t’abandonne pas maintenant. Ce serait dommage que tu te retrouves à emmener ton date durement obtenu sur Tinder au stand de falafels du coin… Retrouve-nous très bientôt pour une petite liste des meilleurs endroits pour un premier rendez-vous amoureux en Israël ! 

(143)