Pour une poignée de shekels

C’est l’histoire d’une nouvelle immigrante que cherche sur les réseaux sociaux un appartement entre 30 et 60m2 à Tel Aviv pour 1800 shekels tout compris. Et qui déchante rapidement.

Parmi les questions qui reviennent souvent pour les candidats à l’aliya, « combien ça coûte de loger à Tel Aviv ? ». Nous avons choisi de prendre le problème à l’envers, et de vous montrer, selon votre budget, ce à quoi vous pouvez prétendre.

Aujourd’hui, à Tel Aviv, avec 3000 nis, voici où vous pouvez loger :

 

1/ dans un studio de 18m2 à Shenkin, en plein coeur de Tel Aviv.

1
Bon à ce prix là, il faut choisir entre lit et canapé, entre table et bureau, et surtout, il ne faut pas avoir trop d’amis car impossible de les recevoir. Les israéliens vous expliqueront que « mais enfin c’est Tel Aviv, pour le même prix tu as une maison dans un mochav dans la banlieue de Modi’in ». Oui, mais c’est Tel Aviv, et ça, apparemment, ça n’a pas de prix !

 

2/Dans un 30m2 sur Pinsker, avec une seule et unique fenêtre

2
Vous vous habituerez vite, les photos des appartements en location spéciales « petit budget » sont souvent prises à la va vite, avec le balagan du locataire actuel. Dans cet appartement, vous avez un vrai parti prix : on privilégie la surface à la lumière du jour.

 

3/ Dans un appartement en sous sol : oui, vous avez bien compris, à Tel Aviv, on peut aussi vivre sous terre

3Cet appartement, à deux pas de Rothschild, de 24 m2, vous permettra d’être bercé par le bruit des talons sur le bitume et des fêtards avinés.

 

Alors concrètement, avec 3000 shekels, on fait quoi à Tel Aviv ?
– vous pouvez louer un micro appartement, histoire  d’avoir un pied à terre pour vous poser. Surface mini, mais ce sera chez vous.
– vous pouvez envisager la colocation. Pour 3000 nis, vous aurez une chambre dans un appartement plus grand. Vous n’aurez pas forcément votre propre salle de bains (et donc une salle de bains propre), mais à ce prix là, vous pouvez espérer un balcon.
– vous pouvez vous éloigner de Tel Aviv : Ramat Gan, Bat Yam (on oublie Yaffo, c’est au moins aussi cher que Tel Aviv), ou les quartiers plus lointains comme hatikva. Ensuite, vous investissez dans un vélo électrique et à vous les joies du deux roues dans la ville blanche !

L’ultime option, c’est de prendre un job supplémentaire et d’avoir ainsi un budget plus conséquent… prochainement sur roots, ce que l’on peut avoir avec 4000 shekels !

Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team

Laisser un commentaire