Il s’appelle Shahak Shapira, il est de Tel Aviv, mais habite aujourd’hui à Berlin.
Sur son profil Facebook, il annonce d’ores et déjà la couleur : “Au cours des dernières années, j’ai remarqué un phénomène intéressant au mémorial de l’Holocauste à Berlin : les gens l’utilisent comme un décor pour faire des selfies. J’ai donc pris ces selfies et les a superposés à des images des camps d’extermination nazis.” 

Effectivement, ce projet a vu le jour sous le nom de “Yolocaust”. Fusion de deux mots. Le premier évidemment “Holocauste”, avec le second Yolo, acronyme anglais qui signifie : “You Only Live Once” (On ne vit qu’une seule fois).

Shahak décrit son projet comme satyrique, mais au delà de ça, il dénonce par son travail, non seulement des mises en scène scabreuses et volontairement provocatrices, mais aussi leur mise en avant sur les réseaux sociaux. En effet, les selfies ont été trouvés sur Facebook, Instagram, Amadou et Grinder. Commentaires, hashtags et “Likes” ont été publiés avec.

Environ 10.000 personnes visitent le Mémorial chaque jour. Beaucoup d’entre eux se prennent en photo en effectuant toutes sortes de poses, mais comme une provocation venant entamer la solennité et le respect de la mémoire, certains s’amusent à jouer avec le feu…pas le leur; Celui de 6 millions d’âmes parties en fumée, et dont ils ne restent que des cendres…

Le site : http://yolocaust.de/
La page Facebook de Shahak Shapira : https://www.facebook.com/shahakshapira

(55)