Ce que tu dois savoir avant d’aller à Eilat cet hiver

Screen Shot 2015-01-19 at 12.41.50 AM

Tu es heureux n’est-ce pas ? Tu viens d’atterrir à Eilat, et tu ne peux t’empêcher en regardant la carte Météo-France qui s’affiche sur ton mobile, de ressentir un vague de plaisir malsain et  sadique.

Tu as laissé tes collègues, tes amis, tes ennemis, et toute la France dans la froideur et l’obscurité de l’hiver.

Tu te frottes les mains, juste à l’idée de rentrer dans une semaine au bureau, le teint halé, et sans marques de lunettes de ski sur le visage.

Mais ne t’emballes pas si vite cher Olé Tayar ! Il te faut savoir certaines choses avant de commencer ton séjour. Et chez Roots, parce qu’on t’aime bien, et qu’on tient a toi, on a décidé de de te donner quelques conseils pour que celui-ci se passe au mieux. Ben ouais, on n’est pas des sauvages tout de même comme dirait notre ami Popek.

Déjà, sache que si c’est ta première fois a Eilat, il y a fort a parier que tu te sentes a un moment ou un autre comme un ashkenaze devant sa première Kefta.

Tu longes à présent le tarmac, et tu sens déjà un souffle chaud sur ton visage. Il est 9h du matin, et il fait presque 25 degrés. 25degrés en plein mois de janvier… Ah ben tu voulais du soleil, tu vas en avoir. Ici, l’air est aussi présent que la franche rigolade à une réunion de crise Poutine – Obama.

Allez, direction l’Hilton Queen of Sheiba, ton hôtel ***** que tu as eu la grande génerosité de vous offrir à toi et ta petite famille. Bon s’est vrai, c’etait pas donné, voire pas du tout, mais ta femme t’as rassuré en te disant que quand on aime on ne compte pas. Tu l’as crue.
Pour le coup, tu en as eu pour ton argent, et pour les yeux; Un lobby majestueux, une chambre design avec vue sur la mer. Étalé les bras en croix sur ton lit King size tu te dis : « c’est le bonheur ».

Mais voila, même à Eilat, il y a quelques conseils à respecter : 

 

A EILAT, IL EST DECONSEILLE DE …

  • Dire : « c’est quoi ces galets de merde » : oui je sais t’as réservé à Eilat, pas dans la Baie de Somme. Inutile de pester « au prix qu’on paye, pourraient quand même foutre du sable« . C’est comme la température de l’eau, le responsable de la plage de ton hôtel n’est pas responsable, il ne peut rien faire. Oui même si tu sors un billet de 200 shekels.
  • Dénigrer les activités culturelles de la ville. On ne dit pas « non les dauphins c’est chiant, t’as pas une activité au sec ». Les dauphins à Eilat c’est comme le Manneken-Pis à Bruxelles, ça ne se critique pas. Préfére la formule, « Je suis un peu barbouillé. Et non, la croisière s’amuse d’une journée, ça me dit pas trop ». Cela dit, on te comprend 200 shekels pour voir les côtes égyptiennes et bouffer deux merguez  avec en fond sonore un Christophe Maé oriental, c’est pas donné.
  • Répéter trois fois de suite : « Mais attend sérieux t’habites vraiment ici. Mais vous êtes beaucoup dans ce cas-là ? ». Oui, on le sait, pour les touristes, Eilat est un lieu de vacances. La première fois qu’on a rencontré des gens qui y habitaient, ça nous a fait le même effet que quand enfant on a découvert que Marne-La-Vallée était aussi une vraie ville sans Mickey et Daisy qui se baladent dans les rues. Oui, il y a des gens qui habitent à Eilat. Et évite de leur dire « La plage toute l’année moi je ne pourrais pas. J’ai trop besoin de bosser ».

 

A EILAT IL EST CONSEILLE DE :

  • Faire des achats : Eilat est la seule ville d’Israël à être exonérée du « Maam »,  la TVA israélienne. Appareils photos, vêtement, montres : tout est détaxé. Alors fais-toi plaisir. Cette disposition fiscale permet chaque année aux Eilatiens et aux touristes (60% des consommateurs de la ville) d’économiser 400 millions de shekels par an. Dépêche-toi d’en profiter, il parait que ca va pas durer 107 ans. Eilat sans l’exonération de Mam  ça risque de ressembler à la Bourboule.
  • On apprend à nager : Pendant que tu fais chauffer la carte bleue au Super Pharm, y a des gens qui viennent du bout du monde pour visiter les fonds marins. Alors ok, depuis que t’as vu les « Dents de la mer », t’as peur même à la piscine mais c’est vraiment ballot de passer à côté d’un des plus beaux spots de plongée. Ne pas plonger quand on va à Eilat c’est aussi con que d’entrer dans un kebab pour commander une sole meunière.
  • Assumer de ne rien faire : Passer quelques jours à Eilat c’est comme faire une thalasso. On se doute bien que ce n’est pas pour courir les musées. Arrête de te justifier « On était vraiment crevés », cesse de mentir « On va sans doute aller à Jérusalem une journée mais je ne sais pas quand », inutile de trouver des fausses excuses « Il ne devait pas faire un train pour relier Eilat à Tel Aviv. Un train c’est plus facile à faire que la paix. Non ? ».
  • Ne pas regretter de ne pas avoir choisi Partirenisrael.com pour voyager : Ben oui tu te fais du mal, tu viens d’apprendre en parlant avec Maurice, ton voisin de chaise longue que celui-ci avait payé un p’tit 800 €, vol compris pour passer la semaine au Hilton . Tu gardes la face, mais tu es fou de rage, et intérieurement tu bouillonnes. Non seulement, tu as payé le double, mais en plus ton gentil voisin t’achève en te confiant que pour venir a Eilat, il a pris un vol direct Paris/Eilat…sans avoir nul besoin comme ce fut le cas pour toi de doubler le nombre d’heures.
    Non cesse de te faire du mal, tu es à  présent prévenu, et désormais, avant d’attérir en terre promise (et d’écouter ta femme) , tu te rendras sur partirenisrael.com pour bénéficier des meilleurs prix sur les vols et les séjours en Israel.  Ca donnerait presque envie de leur faire de la pub tiens.
Team

Team

Découvrez Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants :  chroniques, décryptages, news, infos, actus, hôtels, restaurants, activités, tourisme.
95% des personnes qui écrivent sur Israël dans ce monde, le font de l'extérieur, sans avoir jamais mis un pied dans ce pays. Nous avons pensé, en toute logique, que pour se faire une idée sur les choses, il était préférable de les vivre...et de les partager...Israël sans freins, sans filtres, sans faux-semblants
Attention, l’utilisation prolongée de ce site peut provoquer des effets indésirables et inattendus : 
Montée soudaine de désir,  envie violente d’évasion, crise de rires incontrôlée, sentiment de manque ... 
Team

Laisser un commentaire